Dummai et ses troublantes liaisons au Panama


Dummai et ses troublantes liaisons au Panama
 Avant la création de l'ABE, Benjamin Dummai a pris part à deux sociétés en lien avec Panama. Il a été PDG de Pranha LLC (immatriculée à New York, gérée depuis le Brésil) et Directeur des bureaux de Kerdol Entreprises, à Lugano, Suisse (immatriculée au Panama).
Les deux sociétés ont comme administrateurs ou souscripteurs Andres Maximino Sanchez et John Benjamin Foster Acosta (répertorié en tant qu’administrateur de cinq sociétés écrans en Nouvelle-Zélande). Kerdol a également Myrna de Navarro comme Directrice, et le cabinet Alemán, Cordero, Galindo & Lee comme agent.
Myrna de Navarro, John Benjamin Foster et Andrés Maximino Sánchez travaillent tous trois avec le cabinet juridique panaméen Alemán, Cordero, Galindo & Lee, qui avait été impliqué dans du blanchiment d’argent pour l’ancien dictateur chilien, Augusto Pinochet, et ils sont considérés comme des «partenaires intermédiaire dans diverses sociétés offshore.»
Tous trois étaient impliqués dans un scandale sur l'utilisation de sociétés écrans et offshore au Brésil et aux États- Unis par des entreprises telles que Cisco qui auraient commis une fraude fiscale d’un montant d’1,5 milliard de réais (735,5 millions de dollars).
De Navarro est impliquée dans un scandale de blanchiment d’argent avec la Société Générale et la Libyan Investment Authority. Il semblerait que la Société Générale ait payé une compagnie panaméenne du nom de Leinada Inc. pour servir d’intermédiaire dans une transaction impliquant la Libyan Investment Authority. L’un des Directeurs de cette société est Myrna de Navarro, et la compagnie était domiciliée avec la firme Alemán, Cordero, Galindo & Lee.
Sánchez est lié à d’autres scandales de blanchiment d’argent impliquant l’armée péruvienne et l’Unión Tranviarios Automotor d’Argentine.
Vendredi 4 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :