Droit des migrants : Le Comité soucieux de l'application qui est faite des décisions prises


Droit des migrants : Le Comité soucieux de l'application qui est faite des décisions prises
 Le comité des droits des travailleurs migrants a  examiné le rapport du Sénégal
initial présenté par le Sénégal sur les mesures prises par ce pays pour mettre en œuvre la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille. Dans une note qui nous a été transmise  Mme Dicko, co-rapporteuse du Comité pour l'examen du rapport sénégalais, a souligné que, si de nombreux efforts ont été faits sur le plan légal au Sénégal, le Comité est avant tout soucieux de l'application qui est faite des décisions prises. M. Abdelhamid el jamri, co-rapporteur, a souligné quant à lui que le Sénégal constituait un véritable État nation, « on ne sent pas de différences ethniques lorsque l'on séjourne à Dakar », a-t-il dit.  Lui-même de nationalité marocaine, M. El Jamri a relevé qu'il existait notamment une communauté d'origine marocaine parfaitement assimilée au Sénégal, ayant oublié l'arabe marocain de ses ancêtres et parlant le wolof.  Il a souligné l'importance du rôle joué par le Sénégal sur le plan international, estimant nécessaire que ce pays continue de défendre certains concepts visant notamment à refuser la différenciation qui est trop souvent faite entre réfugiés et migrants économiques.  Le Sénégal, pays leader dans la région, nation dynamique, se doit de mieux défendre une Convention qui, même si elle n'est pas ratifiée par de trop nombreux pays, est néanmoins respectée et souvent appliquée dans les faits, a insisté le co-rapporteur.  Le Sénégal doit jouer un rôle leader sur la question de la migration, a-t-il ajouté.  Il a jugé crucial le travail de sensibilisation à mener face aux juges, rappelant qu'un avocat défendant des migrants pouvait et se devait d'invoquer la Convention devant les tribunaux pour demander son application.  M. El Jamri a ajouté que les droits des migrants étaient mieux pris en compte lorsque ceux-ci votaient.     
Mercredi 20 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :