Droit de réponse de Mr Alioune Ndoye


Apparemment piqué au vif par l’article que nous avons publié, hier, faisant état du profond malaise qui a pris le Parti socialiste (Ps) dans la Commune de Dakar-Plateau, nous avons reçu de Mr Alpine Ndoye «Agissant en qualité de Maire de Dakar-Plateau et Secrétaire Général de la 1ere coordination du Parti Socialiste à Dakar, j’entends par la présente, faire usage du droit de réponse suite à un article paru dans votre site Dakaractu.


En effet, le 14 juin 2017, ce site publiait un article intitulé « Les investitures mettent le PS dans la tourmente à Dakar-Plateau : une rébellion s’en prend à Alioune Ndoye, lequel balance Tanor » dans lequel je fus directement et personnellement mis en cause avec une déformation de la vérité à des fins de manipulation de l’opinion qui a droit à une information juste et sérieuse.

Ledit article faisait apparaître que j’ai honteusement justifié devant mes militants l’investiture de Marie Pere Paye, comme étant le choix délibéré du Secretaire Général du PS.
Je conteste ces allégations et vous informe que Mme Marie Pere Paye est le 1er adjoint au Maire de Dakar-Plateau et aussi membre du Conseil consultatif des sages du PS, donc membre de la 1ère coordination que je dirige. Avec en plus l’investiture d’Habib Mountaga Tall, 1er SG adjoint de la 1ère coordination, la commune de Dakar-Plateau ressort glorifiée du choix de ses fils pour les investitures aux élections législatives avec la Coalition Benno Bokk Yakar dont nous assumons aujourd’hui avec fierté la poursuite du compagnonnage, qui relève d’une vision et d’une responsabilité partagée dans la conduite de la politique de développement de notre nation.

C’est dire que les contrevérités manifestes contenues dans votre article, cachent difficilement la vérité sur le choix des investitures pour notre commune, fruit de négociations consensuelles au sein de nos structures et menées conformément à nos règles et traditions de dialogue.
Dès lors, j'exige que le site dont vous gérez le contenu diffuse l’intégralité de ma réponse et ce, en vertu de mon droit de réponse.
En vous remerciant pour l’attention que vous porterez à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame/Monsieur, mes salutations distinguées.»

Alioune NDOYE
Maire Dakar-Plateau


Monsieur le Maire, si dakaractu.com a construit en si peu d’années une réputation de sérieux enviée et enviable, c’est parce qu’il a toujours fait sienne de la vertu essentielle en journalisme, à savoir la sacralité des faits. Nous avons fait de cette exigence un sacerdoce pour ne pas verser dans les allégations mensongères et autres contre-vérités que vous pointez dans votre «Droit de réponse».
Monsieur le Maire, vous niez vous être déchargé sur le Secrétaire général de votre parti, Monsieur Ousmane Tanor Dieng, pour atténuer le courroux de vos camarades indisposés par le caractère injustifiable des investitures socialistes aux Législatives sur la liste départementale de Dakar. Nous persistons et ajoutons que, ce jour, le week-end dernier, votre désarroi fut tel que vous aviez proposé à vos interlocuteurs de jurer sur le Saint Coran pour asseoir votre accusation.
Monsieur le Maire, vous agitez bien «l’investiture» de Habib Mountaga Tall pour magnifier «la gloire» que les socialistes de Dakar-Plateau auraient tiré de ces investitures. Ce qui ne constitue à nos yeux qu'une gymnastique verbale maladroite destinée à masquer le réel malaise causé par votre très chère Première Adjointe à la Mairie, investie titulaire sur la départementale de Dakar, au moment où son «patron», Habib Mountaga Tall, parce que Secrétaire général de la Section Ps au sein de laquelle elle milite, n’est qu’un… suppléant. Celui du Maire de Grand-Dakar, Jean Baptiste Diouf. Ce qui veut dire…
En somme, Monsieur le Maire, nous avons relaté des faits et rien que des faits irréfutables : aucune concertation ne s’est tenue au sein du Ps de Dakar-Plateau, sinon nous vous serions reconnaissants d’indiquer le jour, le lieu et les participants ; vous avez mouillé votre Secrétaire général pour détourner l’orage que vos camarades ont déclenché lors de cette réunion qui s’est bel et bien tenue le week-end et au cours de laquelle vous avez subi les attaques en règle de vos camarades ponctuées par les chaudes larmes versées par la Présidente des Femmes Ps de la Coordination de Dakar-Plateau. Toutes choses qui nous ont autorisé à dire qu'un malaise s' est emparé de votre parti. Le reste relève de l’accessoire...
Salutations distinguées.
Jeudi 15 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :