Drame tchadien : Vingt-trois ans après, les larmes coulent toujours et la douleur est toujours vivace


Drame tchadien : Vingt-trois ans après, les larmes coulent toujours et la douleur est toujours vivace
Les morts et atrocités notées durant huit ans dans un Tchad en conflit ne s’effaceront jamais de la mémoire de ceux qui les ont vécues. Des fois, les témoignages sont plus poignants quand une des victimes directes ou même indirectes en plein témoignage, laisse couler des larmes ou fond carrément.
A les entendre parler, on sent qu'ils sont en train de revivre ces moments pénibles endurés physiquement et ou moralement avec un infime espoir d’une nouvelle confirmant qu’un proche, bien que détenu soit toujours en vie.
C’est le cas de l’ex gendarme Aldoum Gar Mbaïdje Boukar de la localité de Moursane dans le 6ème arrondissement. Son crime, nous dit-il, a été d’avoir distribué des tracts dans lesquels il dénonçait des exactions commises par certains proches du régime. Ces distributions de tracts qu’il considérait comme un acte d’alerte ont été mal appréciés en haut et plus précisément au Palais présidentiel. C’est pourquoi dans son récit, il cite nommément Hissène Habré et n’hésite à lui faire endosser tous les crimes et actes barbares notés sous son régime.
Sa maison attaquée et entièrement brûlée, il perdra deux de ses enfants dans une attaque et sera ensuite arrêté. Détenu dans les locaux de la tristement célèbre DSS, il a revécu avec nous journalistes sénégalais, ses moments de torture et d’humiliation. Un récit qui lui fera couler des larmes, car au-delà des actes de torture qui lui ont laissé des séquelles, les morts qu’il côtoyait, la perte des proches lui revenaient en mémoire.
C’est le même cas pour la Dame Dopeïmbaye Elisabeth qui a vu son mari arrêté alors qu’il fuyait une élimination systématique des intellectuels de son ethnie. Elle avait à peine un peu plus de vingt ans et attendait son deuxième enfant, qui ne verra jamais son père. Un enfant qui mourra lui aussi deux ans plus tard. Des souffrances qu’elle n’arrive toujours pas à oublier...
Mardi 3 Juin 2014




1.Posté par amam le 04/06/2014 01:24
combien vous a ton paye pour cet article?
arretez de vous enrichir sur la detreese de Habre, Dieu est omniscient!
(vous = cabinet conseil, avocats , journaux....)



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016