Drame du 22 décembre: la version des faits de Barthélémy Dias.


Drame du 22 décembre: la version des faits de Barthélémy Dias.
DAKARACTU.COM  Dans sa déposition, le maire de Mermoz-Sacré-coeur explique qu'il est arrivé devant la mairie en trouvant Mme Juliette Zingan et Mme Djitté. "A ma grande surprise, en face de la mairie, vers l'avenue Bourguiba, étaient garés trois véhicules 4X4 L200 de couleur blanche." Parmi les nervis, le maire raconte qu'il a reconnu Sémou Diouf Niakhar, garde du corps à la présidence. Ce dernier portait une ceinture comme celles des préposés à la sécurité du chef de l'Etat. Barthélémy continue sa version des faits: "C'est là que j'ai su qu'il était armé". D'après Barth, l'un des nervis a pointé son arme vers lui et a ouvert le feu. Justifiant son son acte par l'obligation de survie, il avouera aux enquêteurs avoir atteint un des assaillants par derrière.
Jeudi 29 Décembre 2011




1.Posté par fili le 29/12/2011 14:16
Cette version n'est rien d'autre qu'un aveu de taille si on en croît la dernière phrase du texte. Comment peut-on parler de légitime défense en tirant quelqu'un pas derrière. Il n'a que ce qu'il mérite. C'est un meurtrier et c'est tout. Il n'a que payé de ces crimes.

2.Posté par dada le 29/12/2011 14:16
Apparemment Barthélémy change de discours. Après avoir joué au grand guerrier en clamant haut et fort qu’il a tiré sur trois hommes et si la police voulait en avoir le cœur net, elle n’avait qu’à faire le tour des hôpitaux.

3.Posté par bira le 29/12/2011 14:17
Qui sème le vent récolte la tempête voila ce que dit l’adage. C’est exactement ce qui est arrivé à Barthélémy, lui qui à la moindre occasion n’hésite pas à brandir son arme et en user. Il fallait que cela lui arrive et ces déclarations ne font que confirmer cela.

4.Posté par final le 29/12/2011 14:18
Aucun des nervis n’a tiré sur la mairie. D’après les vidéos que nous avons vu la seule personne qui du début à la fin des événements a dégainé c’est Barthélémy Dias. A un moment donné un de ces gars a pris le revolver mais à très vite fait de le lui retourner.

5.Posté par gora le 29/12/2011 14:19
Barthélémy Dias boumou sonale niit yi. Il a dégainé et tué donc sa place est en taule il n’a qu’a y rester. Donc toutes ces déclarations d’après coup ne changeront rien du tout.

6.Posté par Sylvie le 29/12/2011 18:04
un complot total . Si votre maison était une mairie vous allez rester bras croisés.Dans la vie il faut éviter d''être trop partisan.Si les agresseurs n’étaient pas venus ; il n'aurait pas de mort d'hommes cqfd

7.Posté par Sylvie le 29/12/2011 18:07
Donc pas de nervis ; pas de morts.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016