Drame de Mouna : L'Iran vilipende l'Arabie Saoudite à l'Onu


Drame de Mouna : L'Iran vilipende l'Arabie Saoudite à l'Onu

Après le drame de Mina, la tension monte entre l'Iran et l'Arabie Saoudite au fur et à mesure que s'alourdit le bilan des victimes côté iranien. De 169 morts, l'Iran enregistre actuellement 226 morts, selon l'agence officielle Irna qui cite le chef de l'organisation iranienne du pèlerinage alors que près de 300 haj iraniens sont toujours portés disparus. Un lourd tribut qui ne laisse pas indifférent (côté perse).
A Téhéran, rapporte Rfi, plusieurs centaines de personnes ont également manifesté non loin de l'ambassade de l'Arabie saoudite pour crier «Mort à al-Saoud», la famille régnante saoudienne. Il faut aussi noter une certaine graduation de la réaction côté autorités.
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, est monté au créneau pour demander des excuses au gouvernement saoudien accusé d'incompétence et de mauvaise gestion. Pendant ce temps, du haut de la tribune de la 70e Assemblée générale de l’Onu, le président iranien Hassan Rohani a accusé le gouvernement saoudien de ne pas coopérer suffisamment pour aider les blessés et retrouver les personnes disparues. Il a pointé « l'incompétence » des autorités saoudiennes en charge de l'organisation du pèlerinage avant de juger « nécessaire de mettre en place les conditions pour une enquête indépendante et précise sur les causes de ce désastre et les façons de prévenir sa répétition à l'avenir ».
Selon Rohani, « la douleur et la peine infligées à des millions de musulmans va au-delà de réparations matérielles (…) l'opinion publique exige que les responsables saoudiens remplissent leurs obligations internationales », notamment en permettant le retour rapide des corps des victimes dans leurs pays. A ce sujet de rapatriement de corps des victimes de ce drame, il faut noter que près de 130 corps parmi les victimes iraniennes sont attendues aujourd'hui même à Téhéran. Il y aura une cérémonie funéraire à laquelle le président Rohani qui a écourté son séjour aux Nations Unies devrait assister. A noter qu'à Dakar, l'ambassade de la République islamique d'Iran a ouvert un registre de condoléances à ladite Ambassade, les mercredi 30 septembre et jeudi 1er octobre 2015 de 9h00 à 15h00.
 

Mardi 29 Septembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :