Drame à Médina Thierno, commune de Mampatim : La foudre tue 3 membres d’une même famille

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la région de Kolda ont fait des morts à Médina Thierno, commune de Mampatim.


C’est l’émoi à Médina Thierno, village situé dans la commune de Mampatim, département de Kolda, avec la mort brutale de Moustapha Baldé, Ousmane Baldé et Woury Baldé. Les trois jeunes étaient partis au champ, dans l’après-midi du mercredi. Ils ont été frappés par la foudre aux environs de 18h. « Pendant que la pluie tombait, les trois frères sont partis se réfugier sous un arbre. C’est là qu’ils ont été frappés par la foudre. On les a retrouvés calcinés. Leur cheval a également péri », renseigne Mouminy Baldé, un des parents des victimes. Après le constat des gendarmes basés à Dabo, les corps sans vie ont été remis aux parents pour les besoins de l’inhumation.
 
Interpellé sur cet incident, le responsable du service régional de la Météo de Kolda, Bacary Konaté, a invité les populations à éviter de rester sous les arbres, de débrancher tous les fils électriques, d’éteindre les postes téléviseurs, les téléphones portables et d’éviter de porter des objets brillants qui peuvent attirer la foudre lorsqu’il pleut. « Depuis le début de l’hivernage, la pluie de ce mercredi est la plus importante enregistrée dans la région. La commune de Kolda a enregistré 162 millimètres et les autres localités ont enregistré, à l’image de Kolda, 90 mm et 143 à Fafacourou. La situation va perdurer jusqu’au samedi’’, prévient-il.
 
« Le paratonnerre est indispensable »
 
Ce qui fait dire à cet agent de la Senelec qui préfère garder l’anonymat que l’installation d’un paratonnerre permet de protéger les équipements électriques et les populations contre les dégâts liés à la foudre.  « Si votre maison n’est pas équipée et que la foudre touche une ligne électrique proche, la surtension risque d’endommager votre équipement électrique. Donc, si vous vivez dans une région à risque, comme Kolda où il pleut beaucoup, le paratonnerre est indispensable », dit-il.
 
En 2014, l’Etat du Sénégal avait dégagé une enveloppe de 1,5 milliard de F CFA pour financer un programme d’installation de 1 575 paratonnerres et couvrir 14 000 villages à l’intérieur du pays, en vue de mieux protéger les populations contre la foudre. Malgré les efforts de l’Etat, plusieurs localités continuent d’être exposées à la foudre, avec l’intensification des pluies pendant la saison des pluies, faute des paratonnerres. 
 
        
Vendredi 12 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :