Dr Ibrahima Mendy, Responsable Apr/Ziguinchor : « Seuls les dealers savent c’est quoi un deal »

La sortie du président de Rewmi accusant Macky Sall d’avoir fait un « deal » sur la libération de Karim Wade n’est pas du goût du président du mouvement politique « Macky 17-19 ». C'est pourquoi le Dr Ibrahima Mendy n’a pas manqué de pilonner Idrissa Seck.


Pour le président du Mouvement « Macky 17 – 19 », le Dr Ibrahima Mendy, « c’est le Président Macky Sall qui détient le pouvoir de gracier un Sénégalais. Donc, c’est dans ce sens que cela a été fait. Maintenant, par rapport à ceux qui soulèvent l’idée de "deal", je pense que seuls les dealers savent ce qu’est un "deal". Et moi, en âme et conscience, je sais qu’il n’y a aucun "deal" dans cette affaire-là », clame-t-il.
 
Le Président Macky Sall, souligne le responsable apériste de Ziguinchor, a usé de sa prérogative constitutionnelle pour accorder la grâce à Karim Wade, comme tout autre Sénégalais. « Les Sénégalais doivent arrêter de dire du n’importe quoi sur un dossier qu’ils ne maîtrisent pas. Ceux qui parlent de "deal", doivent apporter des preuves. »
L’embarcation de Karim à bord d’un jet privé, précise le président de “Macky 17-19”, n’est nullement une raison qui permet d’évoquer l’existence d’un complot. “ Quelles sont les raisons qui leur permettent de dire qu’il y a eu un "deal”? “ s’interroge-t-il.
Avant de poursuivre : ” c’est trop facile de parler de “deal” parce qu’un avion privé est venu prendre Karim Wade. Au Sénégal, à chaque fois qu’il y a un problème, des gens se prennent comme experts en la matière pour dire du n’importe quoi », peste le Dr Ibrahima Mendy, par ailleurs Directeur de l’Analyse des statistiques et des Prévisions agricoles au ministère de l’Agriculture.
Sur un autre registre, notre interlocuteur a abordé la question des Législatives de 2017. A ce propos, le président du Mouvement «Macky 17–19» déclare qu’il continue de recevoir des adhésions en Casamance et à Dakar. Et il renseigne qu’un important travail de massification est en train de se dérouler à Ziguinchor.  
 « L’un des objectifs du mouvement, c’est de permettre au Président de la République ou à la mouvance présidentielle d’avoir la majorité à l’Assemblée nationale, et plus particulièrement remporter les élections dans toutes les zones de la Casamance. C’est très important pour nous et on est en train de travailler à cela parce que Ziguinchor étant très stratégique, on ne voit pas nos députés sortir de l’opposition », a indiqué le Dr Mendy.
Mardi 5 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :