Dr Babacar Ndiaye Amdy DIOUF : YOBANTE ASSEMBLÉE , QUI POUR AIDER LES OUVRIERS DE L'INFORMEL ?

le spectacle est devenu banal ;des mécaniciens tolier, soudeurs et autres électriciens qu'on voit sommés de quitter leurs lieux de travail des fois de manière cavalière et presque toujours intempestive.


Après un bref passage dans un coin d'un JT ces pauvres gens sont laissés à eux-mêmes. 
Ces braves gens qui n'ont pas choisi la facilité ;
Ceux là qui  ont toujours entretenu des familles entières  et dignement ;
Ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour nous dépanner un jour.
Ces grands éducateurs qui ont su aligner voire dompter les plus récalcitrants des écoles, pour en faire des magiciens de l'ouvrage .
 Ces vaillants pères de familles jadis très choyés par les industries ,sont aujourd'hui dans une incertitude totale causée par une urbanisation galopante une boulimie foncière qui dit pas son nom. Là ils sont carrément dis au mûr. 
La récurrence du problème traduit clairement le manque de considération dont sont victimes nos parents. 
Différentes questions peuvent légitimement être posées ici:
Pourquoi on les a laissé s'installer dans des endroits où ils risquaient une expulsion y installer leurs entreprises y construire leurs vies?
Pourquoi de manière formelle  n'a t'on pas cherché à les organiser?
On va nous dire qu'on a prévu un plan tel logé dans une agence quelque part toujours est-il qu'on les expulse encore. 
 Je pense que les autorités doivent prendre cette question avec beaucoup de sérieux et de pragmatisme. C'est sûrement l'une des plus grande bombe à retardement sur lesquelles nous sommes assis.
Les causes du désoeuvrement de la jeunesse du banditisme de la montée du djihadisme les causes de la prolifération des dealers qu'on trouve à tout coin de rue et autres maux de la société sont à chercher aussi de ce côté. 
Des actes visibles doivent être posés en dehors des agencement d'agences et de la sédimentation de plans.
C'est pourquoi je suggère aux candidats à la députation de plancher aussi sur cette question pour qu'on puisse l'inscrire dans les travaux de la prochaine législature
Mardi 27 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :