Donald Trump souhaite un joyeux ramadan aux musulmans

Donald Trump a souhaité "au nom du peuple américain, un joyeux ramadan à tous les musulmans" en appelant à rejeter la violence prônée par les extrémistes et à oeuvrer pour la paix, dans un communiqué publié vendredi par la Maison Blanche.


Donald Trump souhaite un joyeux ramadan aux musulmans
"En son coeur, l'esprit du ramadan renforce la conscience de notre obligation partagée de rejeter la violence, oeuvrer pour la paix et de donner à ceux qui sont dans le besoin et souffrent de la pauvreté ou en raison d'un conflit", a indiqué le président américain dans ce texte. M. Trump s'était illustré par un discours considéré comme hostile aux musulmans durant sa campagne électorale, et il a tenté à deux reprises de mettre en place des mesures pour limiter l'immigration aux Etats-Unis de ressortissants de six pays majoritairement musulmans. 

Une mesure visant selon lui à éviter que des "terroristes islamiques" n'entrent dans le pays. Mais ses décrets anti-immigration ont été bloqués par la justice, une cour d'appel ayant encore confirmé jeudi que la mesure envisagée visait particulièrement les musulmans et était donc anticonstitutionnelle. Dans son message pour le ramadan, Donald Trump a de nouveau insisté sur la lutte contre le terrorisme: "Cette année, la fête (du ramadan) débute alors que nous pleurons les victimes innocentes d'attaques terroristes barbares au Royaume-Uni et en Egypte, des actes de dépravation qui sont directement contraires à l'esprit du ramadan. De tels actes ne font que renforcer notre volonté de défaire les terroristes et leur idéologie pervertie".

Le président américain a rappelé que durant son récent voyage en Arabie saoudite il avait délivré "devant plus de 50 dirigeants de nations musulmanes" un message "de partenariat pour la paix, la sécurité et la prospérité de nos pays et pour le monde". "Durant ce mois de ramadan, soyons fermes dans notre volonté de tout mettre en oeuvre pour nous assurer que les générations futures soient libérées de ce fléau et puissent prier et communier en paix", a-t-il encore dit. Près d'un milliard et demi de musulmans dans le monde entament samedi dans de nombreux pays le mois sacré de jeûne et de prières du ramadan, qui commémore la révélation divine reçue par le prophète Mahomet.
Vendredi 26 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :