Doléances : Les civils râlent dans les bases françaises


Doléances : Les civils râlent dans  les bases françaises
Les personnels civils des éléments français au Sénégal ruent dans les brancards pour dénoncer le « malaise social » qu'ils disent persistant « depuis plusieurs mois » et qui a valu qu'ils aient tenu lundi 20 juin dernier une Assemblée générale pour dégager leur position en vue « des négociations entamées (qui) avaient suscité de l’espoir pour un règlement de la crise sociale ».
« Malheureusement, disent-ils, lors de la rencontre du mardi 21 juin 2016 et comme présagé par l’Assemblée générale, les dernières propositions des travailleurs civils sénégalais ont été rejetées par l’autorité militaire ». Ce qu'ils qualifient simplement de « rupture des négociations du fait de l’autorité militaire et de sa mauvaise volonté à prendre en compte les préoccupations des travailleurs civils ». Face à cette situation, le Synpas dénonce « le manque de respect vis-à-vis du personnel de recrutement local de la part du Commandement des éléments français au sénégal (qui) manifeste un refus systématique de satisfaire les justes et légitimes doléances  des travailleurs sénégalais qui contribuent inlassablement au développement de l’institution militaire française au Sénégal. Ainsi ces travailleurs civils des bases françaises au Sénégal dénoncent « ce comportement autoritariste, irrespectueux et anti social du Commandement des éléments français » et décident d’ « organiser, dans les meilleurs délais, un vaste rassemblement à la Bourse du Travail de la Cnts pour apporter la riposte face à ce comportement d’une autre époque ». Ils ne manquent pas d'attirer « l’attention des autorités sénégalaises et françaises ainsi que celle de l’opinion nationale sur la gravité de la situation sociale dans les bases françaises au Sénégal ».
Mercredi 22 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :