Djiby Thiam, frère d’une des victimes des affrontements de Fanaye: «Il faut que justice soit faite.»


Djiby Thiam, frère d’une des victimes des affrontements de Fanaye: «Il faut que justice soit faite.»
DAKARACTU.COM - Au lendemain des affrontements sanglants de la communauté rurale de Fanaye, l’une des victimes, en l'occurrence Djiby Thiam, s’est exprimée pour demander que justice soit faite sur la mort de son grand-frère. «Nous ne demandons rien d’autre que la justice. Nous avons perdu notre frère dans une situation atroce que rien ni personne ne peut expliquer», a déclaré Djiby Thiam, petit frère d’une des victimes des affrontements de Fanaye Djéri. «Cette situation regrettable ne devrait se reproduire en aucun cas», martèle-t-il, avant de souligner que c’est le résultat d’une décision politique malheureuse.
Vendredi 28 Octobre 2011




1.Posté par deug le 28/10/2011 11:34
Il fallait depuis le debut saisir les autorites judiciaires pour faire annuler la deliberation du conseil rural et non planifier et tenter une attaque contre des elus locaux en reunion. Malheureusement il y a eu des morts et dans un seul camp, celui des opposants au projet ( ou plutot anti-Karasse ). Comment rendre justice a quelqu'un qui attaque un conseil rural en reunion, avec des armes a feu, apres avoir la veille tenue une reunion de 8h pour dire qu'on allait tuer le sous-prefet et le Pcr ? De quelle justice parle-t-on maintenant? De celle qu'on avait ignore, preferant se retrousser les manches, s'armer de gourdins, de rateaux, de pelles, de pistolets et autres pour se faire justice soi-meme? Dans les champs du Projet, il y a deja 1600 jeunes qui gagnent 4000f par jour pour des journees de travail de 6 a 8h. Allez leur demander d'arreter car ce sont vos fils et neveux. Kou dem diehal



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016