Djibril Bâ, responsable Apr aux Parcelles assainies : «cette opposition ou je ne sais Mankoo Wattu Sounou Bop ne fait que dans la désinformation, la manipulation, la calomnie, pour créer la confusion et l’obscurantisme dans l’esprit des Sénégalais. M

Demandez lui ce qu’il pense de la Coalition « Mankoo Wattu Seneegal », qui, depuis quelque temps, accable de ses sarcasmes le Président de la République, Macky Sall, ainsi que son frère Aliou Sall, autour des ressources naturelles du Sénégal et la réponse de Djibril Bâ sonne sèche : « elle (Ndlr : ladite Coalition) ne fait que dans la désinformation, la manipulation, la calomnie, pour créer la confusion et l’obscurantisme dans l’esprit des Sénégalais », dit-il.

Mais, avertit, d’ores et déjà, le responsable de l’Alliance pour la République aux Parcelles assainies, « cette Coalition de circonstance que je qualifie, moi, de «Mankoo Wattu Sounou Bop» n’a aucune ambition sérieuse pour le développement du pays ».

Membre de la Convention des cadres républicains, Djibril Bâ a, dans cette interview accordée à Actusen.com, livré sa part de recettes sur la posture que doivent adopter les différents responsables du Parti présidentiel, qui se crêpent le chignon autour d’une guéguerre de positionnement. Entretien!!!


Actusen.com : L’actualité reste dominée, ces derniers temps, par l’affaire des contrats pétroliers et pour laquelle l’opposition a décidé de porter plainte contre Aliou Sall, frère du Président de la République. Qu’est-ce que cette démarche de l’opposition vous inspire?

Djibril Ba : C’est une agitation existentielle de l’opposition qui ne nous divertira et nous détournera point de l’essentiel, à savoir le développement économique et social du Sénégal par la réalisation du Plan Sénégal Emergent (PSE) et du PUDC. Notre préoccupation est de consolider  cette confiance du peuple portée sur le Président Macky SALL pour l’amélioration des conditions de vie, la satisfaction des aspirations légitimes des populations  et enfin l’installation définitive du pays sur les rampes de l’émergence.

Actusen.com : Mais les adversaires du Président Macky Sall dénoncent le fait que, disent-ils, quand ils posent des débats économiques, les tenants du Pouvoir leur répondent par l’insulte et l’invective. C’est votre avis?

Djibril Ba : En dehors du député Mamadou Lamine Diallo de « Tekki » qui a soulevé quelques questions économiques qui ont eu des réponses pertinentes (exemple de la réponse du Directeur de Cabinet du Ministre de l’Energie), je ne trouve aucun autre qui ait posé des débats dignes de ce nom. L’opposition ne fait que dans la désinformation, la manipulation, la calomnie pour créer la confusion et l’obscurantisme dans l’esprit des Sénégalais. Mais elle ne fait que perdre son temps, dans la mesure où le peuple est mûr et sait distinguer la bonne graine de l’ivraie.

Actusen.com : La Coalition « Mankoo Wattu Seneegal » envisage de marcher, le 14 octobre prochain. Militez-vous en faveur d’une autorisation de cette manifestation? Et pourquoi?

Djibril Ba : Cette coalition de circonstance que je qualifie, moi, de «Mankoo Wattu Sounou Bop» n’a aucune ambition sérieuse pour le développement du pays. A-t-elle présenté un programme alternatif, des réflexions sur des questions qui préoccupent les Sénégalais? Absolument, pas ! Elle est composée d’acteurs qui se battent pour leur survie politique, j allais dire leurs intérêts personnels.

Actusen.com : Dans le département de Dakar, les rangs de l’Alliance pour la République dont vous êtes membre, sont minés par des querelles de positionnement. Qu’est-ce qu’il y a lieu de faire, pour une solution de sortie de crise, afin que cela n’impacte pas négativement sur les prochaines échéances électorales ? 

Djibril Ba : L’heure est à l’unité, l’union des cœurs, à la solidarité et à la mobilisation autour de la vision et l’action du Président Macky Sall pour répondre, favorablement, aux fortes aspirations des populations. Les structures nationales du Parti (femmes, jeunes, cadres, sages…etc) doivent être davantage redynamisées pour une bonne animation du Parti à la base.

Cela commence par une reconstitution d’une base fiable de militants et responsables de notre famille politique dans chaque Commune. Ensuite, il faut la création d’un cadre d’échange, d’animation et de mobilisation pour une meilleure circulation de l’information et une meilleure communication des réalisations du Gouvernement. Enfin, une rencontre périodique (par exemple, une fois par mois) des responsables de Dakar autour d’une activité que portera une structure du Parti (jeunes, cadres, femmes) pour une meilleure formation et encadrement des responsables et militants du parti.

Si on exige de chaque structure la tenue, mensuellement, d’une activité dans le département, l’animation politique se fera, naturellement, et cela participera à développer la fraternité et la solidarité entre camarades de Parti. Par l’animation, nous pourrons créer un large consensus autour de la vison, de l’ambition et de l’action du Président Macky SALL pour l’émergence du Sénégal.

Ce n’est pas par des guerres de positionnement que nous ferons partager la vision du Président aux Sénégalais. Les efforts consentis par le Chef de l’Etat dans les réformes entreprises dans différents Secteurs stratégiques commence à porter leurs fruits. Le dernier rapport Afica Pulse  de la Banque mondiale, qui classe notre pays 10ème sur 54 pays, consacre les performances de l’économie sénégalaise en modèle.

 

Propos recueillis par Gaston MANSALY (Actusen.com)

Vendredi 7 Octobre 2016
actusen



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :