Djibo Leyti Ka : "Mon intoxication alimentaire en 2012..."


Djibo Leyti Ka : "Mon intoxication alimentaire en 2012..."
Dans l'émission SORTIE, le leader de l'Union pour le Renouveau Démocratique Djibo Leyti Ka raconte ce qui lui est arrivé lors de la campagne électorale en 2012. 
Selon l'ancien ministre sous Wade : "mon parti faisait partie des meilleurs au Sénégal. En 2000, on avait 7 % de l'électorat du Sénégal. On pesait sur la balance électorale du Sénégal. En 2001 lors des élections anticipées, je devais être élu député avec deux autres camarades de Linguère. On est passé de 11 à 3 députés. Par la suite, quand Moustapha Niasse a créé son parti AFP, il nous a affaibli en nous prenant beaucoup de militants, notamment à Kaolack et dans certaines zones du pays. En 2007, nous n'avions pas de candidat et nous nous sommes rangés derrière Wade  dans la coalition SOPI, comme ce que ces communistes font avec Macky Sall. J'ai négligé mon parti. Je suis un homme d'Etat, mais ma seule erreur a été de courir derrière Wade. Pendant qu'il s'occupait de son parti, moi je négligeais le mien et je courais derrière lui. J'ai pas fait campagne en 2012, parce que j'avais une intoxication alimentaire que je ne pouvais expliquer. Je n'ai fait qu'un seul meeting à Vélingara Ferlo. C'est la première fois que je le dis. J'ai fait ce meeting en 2012 lors des législatives et le lendemain je devais continuer ma campagne, mais j'ai eu une intoxication alimentaire à Touba. Je ne sais pas ce que j'ai mangé. J'ai passé la nuit à Touba où j'ai failli mourir. Lorsque je suis rentré à Dakar dans l'urgence, mon médecin m'a interdit de bouger. J'avais une diarrhée avec du sang noir qui sortait. Je vomissais comme pas possible et j'étais tellement noir que j'avais même peur. J'ai été malade par la suite, je me suis forcé pour aller à N'gor mais mon médecin m'a rappelé pour me dire d'arrêter et ne plus manger des aliments que je ne connaissais pas ou que ta femme a préparé. J'avais mangé beaucoup de viande, je crois cela était dû à ça. Fatou Gassama peut m'être témoin, j'ai failli mourir ce jour là"
 
Mercredi 15 Avril 2015
Dakaractu




1.Posté par baol demba diey le 16/04/2015 07:28
courir derrière Wade : bon dieu quel aveu ! cela explique votre hine à l'encontre des ''communistes'' qui sont repentis et de bons patriotes !

2.Posté par sow le 16/04/2015 10:11
Peulh bou rafet est devenu peulh bou dof si c vraiment lui qui est auteur de ces propos.
"....avec du sang noir qui sortait...."" n importe quoi

3.Posté par iba sy le 16/04/2015 10:13
Balivernes d'un politicard !



Dans la même rubrique :