Divulgation d’un secret médical : Un gynécologue pris dans la toile

La divulgation de la réaction d’une patiente au touché vaginal par un médecin sur Facebook a pris des proportions inattendues. Choquée par cet acte du Dr Mahamadou Yaya Touré, la communauté internaute réclame sa radiation.


Divulgation d’un secret médical : Un gynécologue pris dans la toile

L’info tisse sa toile depuis 48h sur le net. Médecin dans un centre de santé réputé, Dr Mahamadou Yaya Touré a sorti les secrets de son cabinet en caricaturant sur facebook la réaction d’une patiente au touché vaginal. Le message choque : «Patiente de 35 ans, Vg Ivp dont un avortement reçu pour douleurs abdominales, leucorrhées, brûlures mictionnelles. Première partie physique sans particularité, mais en voulant faire le Tv, elle refuse. Motif : J’ai de très gros doigts. C’est décidé, je ferais soit pédiatrie, soit une spécialité paraclinique. Au fait, on fait des Tv en pédiatrie ???» (sic) Il partage le reste avec des collègues qui se sont délectés à cœur joie avec des commentaires salaces sur le réseau social. La patiente est rayée par d’autres «amis médecins» comme si de rien n’était. Lui poursuit : «J’ai retiré mes gants, collé un sourire niais sur ma gueule et lui ai prescrit : Echo Abdo, Ecbu, Pv, Fcu, Nfs. Elle s’en tire avec un petit bilan bien salé en tout cas.» (sic)
Guidé encore par le serment d’Hippocrate, un médecin alerte sur les conséquences de ce «post irréfléchi». Il écrit : «Slt les gars, suis triste ke notre humour de salle de garde soit dévoiler au grd publik, c maybe sans blem pour ns autre praticien mais imaginez la réaction de klkun ki né pas de la corporation ? En plus, on parle dune femme et de ses parties intimes, a mon avis ça devrait pas être exposé au grand public. je sais ke Touré né pas mal intentionné mais l’endroit est mal choisi pour moi par parler de ça. Cogitez la dessus. bless and love.» (sic) Loin de s’amender après cette remarque de son collègue, Dr Mahamadou Yaya Touré essaie de justifier cette «mauvaise» blague. «J’ai correctement cerné le problème. Je ne viole en rien un secret médical. Aucune description de la patiente ne vous indique qui est cette personne. Même mes collaborateurs de la structure où je travaille ne connaissent pas son identité. Vous n’avez jamais vu des profs d’ici ou même de l’Occident lors d’émissions tv ou radio parler de cas qu’ils ont rencontrés ? Personne ne connaît mieux mon devoir envers mes patients plus que moi. Donc détendez vous les gars...»

Hastag pour sa radiation
Comme Facebook est un Grand-Place, l’affaire a rapidement enfiévré la toile complètement consternée par la divulgation d’un «secret médical» sur le net. Voyant le réseau social explosé d’indignations, le médecin a aussitôt effacé le post et s’est excusé. Mais, une dame, en colère, avait pris le soin de faire des captures d’écran de ce qu’il a écrit de même que le fil de commentaires. Consternés par le comportement du médecin, les internautes ont créé une page intitulée : «Dignité féminine pour la radiation du Dr Mahamadou Yaya Touré». C’est le début d’une bataille sur le réseau social Facebook où tout a commencé.

Dr Abdoulaye Diop, secrétaire général de l’Association des gynécologues 
«Inacceptable»

Sur la page créée par les internautes pour réclamer la tête de Dr Maha­madou Yaya Touré, Dr Abdoulaye Diop, gynécologue-obstétricien, secrétaire général de l’Association sénégalaise des gynécologues obstétriciens (Asgo), «condamne avec la plus grande énergie de tels propos tenus par un médecin fut-il généraliste et comprenons la colère justifiée des membres des ré­seaux sociaux». Il informe que le bu­reau de l’Asgo qui doit se réunir aujourd’hui va statuer «de la suite à donner à cette affaire, déplorable et dommageable à la communauté médicale tout entière». Il ajoute : «Les autres instances de la hiérarchie médicale ne manqueront sûrement pas aussi de réagir devant cette situation regrettable. Nous réaffirmons le caractère inacceptable de tels propos de la part d’un médecin.»

Vendredi 8 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par Docteur Lat Ndella Parrar le 09/05/2015 18:03
Les Africains sont encore dans leurs enfantillages et leurs émotions sur une discussion eminemment médical alors que l"identité du patient n'est pas connue.

Les intervenants de ce foutu face -book n' ont rien avoir avec la profession .

Qui pourra prouver qu'une partie des affirmations de ce médecin inexpérimenté n'est pas fictive.. ??

L'Afrique veut avancer à reculons avec un empressement puéril.



Dans la même rubrique :