Direction de la campagne de Ousmane Tanor Dieng : Khalifa Sall en pole position


Direction de la campagne de Ousmane Tanor Dieng : Khalifa Sall en pole position
Après avoir perdu la bataille pour le contrôle de Bennoo Siggil Senegaal dans la perspective de la présidentielle de 2012, Ousmane Tanor Dieng s’atelle à mettre en place sa propre équipe de campagne.Et vraisemblablement, c’est Khalifa Sall, maire de Dakar, qui aura la charge de diriger celle-ci Un ‘remake’ de 2007.

Le camp socialiste semble mettre les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu dans la bataille du leadership de Bennoo Siggil Senegaal (Bss). En effet, après avoir été mis en minorité dans le choix du candidat de cette coalition, Ousmane Tanor Dieng et compagnie n’ont pas perdu du temps pour se retrouver et discuter des stratégies pour la mise sur pied d’une coalition dont il serait le porte-étendard dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012.
C’est ainsi que moins de vingt-quatre heures après ce qu’ils qualifient de hold up de la part de leurs désormais, ex-alliés de Bennoo, les socialistes ont réuni leur bureau politique aux fins de peaufiner leur stratégie électorale.

Et dans cette optique, il est fort probable, d’après des sources proches du leader du Parti socialiste (Ps), que ce dernier jette son dévolu sur l’actuel maire de Dakar pour diriger sa campagne. Un tel choix obéirait à une logique politique qui veut que Khalifa Sall qui est le chargé des questions électorales du Ps soit, naturellement, le directeur de campagne du candidat de ce parti. Ce qui a fait, qu’à la présidentielle de 2007, Sall ne s’était pas disputé ce poste avec personne au sein de sa formation politique. Mais à cette légitimité de Khalifa Sall s’ajoutent des considérations politiques. Selon certains responsables socialistes, il est de bon aloi de lever toute équivoque sur une prétendue dualité sournoise entre le maire de Dakar et son mentor politique. Et là, ‘Tanor a une excellente occasion de prouver à l’opinion qu’il ne subsiste aucune zone d’ombre entre lui et Khalifa’, soutient notre interlocuteur qui est d’avis que ce duo, soutenu par les cadres du parti et leurs alliés, pourrait faire mal en 2012.

Mais, il y a, également, une autre explication justifiant le choix de l’ex-maire de Grand Yoff : Il s’agit de la volonté de l’actuel chef de file des ‘Verts de Colobane’ de faire de l’édile de la Ville de Dakar son successeur à la tête du Ps. Un deal qui ne dit pas son nom ! En effet, pour avoir dirigé deux fois la campagne du candidat de son parti, en plus de l’expérience tirée de la gestion d’une capitale, Khalifa Sall est en passe d’être le successeur légitime de Ousmane Tanor Dieng. Cela est d’autant plus vraisemblable que le leader des socialistes a, déjà, fait part de son intention de se retirer de la gestion de son parti au terme de son mandat présidentiel de 5 ans s’il était élu. Toutes choses qui peuvent, donc, motiver le maire de Dakar à accepter le poste de directeur de campagne du candidat de son camp. D’ailleurs, renseigne-t-on, Sall semble se situer dans cette dynamique puisqu’il est très actif dans la mise en place du dispositif de campagne d’Ousmane Tanor Dieng.

Derrière cette information officieuse ayant trait à la désignation du directeur de campagne, il y a celles officielles parce qu’émanant du bureau politique du Ps. Il s’agit de la création d’un groupe stratégique devant recenser tous les alliés désireux de coaliser avec le Parti socialiste pour faire de son candidat le leur. Et dans un très proche avenir, la liste des différentes formations politiques et organisations de la société civile ayant décidé de soutenir le candidat Ousmane Tanor Dieng va être rendue publique. Après cela, plus précisément le mercredi prochain, tous les responsables de coordination seront réunis à Colobane pour une réunion de partage relativement à la participation du Ps à la présidentielle de février prochain. S’ensuivra la convocation du comité central, le samedi suivant avec, pour mission de valider la candidature d’Ousmane Tanor Dieng pour le compte du parti socialiste et de ses alliés. Enfin, un congrès d’investiture va se tenir dans les plus brefs délais pour définitivement entériner les décisions du comité central et mobiliser les troupes. C’est dire que cette semaine sera très chargée pour l’ex-parti au pouvoir.

Aguibou KANE
( WALF )
Lundi 5 Décembre 2011




1.Posté par Boy Dakar le 05/12/2011 04:26
Allez soutenir Moustapha NIasse, le candidat de Bennoo Siggil Senegaal! Vous perdez votre temps avec Tanor!

2.Posté par HALL PUULO le 05/12/2011 09:00
LE PS DEVRAI TOUT BONNEMENT INVESTIR KALIFA SALL A LA INVESTITURE SOCIALISTE AU SEIN DE BENNOO

3.Posté par observateur le 05/12/2011 10:47
MOUSTAPHA NIASS NE SERA PAS MEME PAS DANS LES 5 PREMIERS



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016