Diourbel : La délégation gouvernementale finalement reçue par Alioune Sène le grand-père du défunt étudiant


Diourbel : La délégation gouvernementale finalement reçue par Alioune Sène le grand-père du défunt étudiant
DAKARACTU.COM  Malmenée à Diourbel au quartier ‘’Champ des courses’’, la délégation gouvernementale conduite par Abdoulaye Daouda Diallo le ministre de l’intérieur s’était repliée à la gouvernance de la capitale du Baol.
Vu la tension, le père du défunt Bassirou Faye, l’étudiant abattu hier par balle au campus universitaire, avait jugé plus sage de rencontrer la délégation ailleurs. Ainsi il déléguera l’ancien gendarme Alioune Sène, le grand-père du défunt, pour aller trouver les autorités étatiques au niveau de la gouvernance.
Après avoir écouté les représentants étatiques venus, au nom du Président Macky et de l’ensemble du gouvernement, présenter leurs condoléances, Alioune Sène au nom de la famille, a indiqué avoir accepté cette fatalité comme une décision divine, avant de formuler des prières pour le repos de l’âme de son petit-fils.
Il a aussi appelé à l’apaisement et à la stabilité du pays et déclaré s’en remettre à la Justice divine.
Revenant sur la vive réaction qui a valu à la délégation de se replier vers la gouvernance, on nous signale qu’en réalité, c’est le ministre de l’Enseignement Supérieur Mary Teuw Niane que les étudiants diourbellois ne voulaient même pas voir en photo, alors qu’il faisait partie de la délégation, même s’il ne la conduisait pas.
Vendredi 15 Août 2014




1.Posté par moises le 15/08/2014 15:33
mort de 5 emigres senegalais suite a un accident de la route a castellon (españa tous des vendeurs ambulant il parait que le conducteur est dormi et y avais 3 sans le cintures de securiter yala nalen yala yeureum

2.Posté par jeandark le 15/08/2014 18:32
amiiine

3.Posté par indignees le 15/08/2014 19:13
Pourquoi mettre tout sur le dos d'un ministre? C'est le régime qui est incapable sachant que Awa Marie Colle Seck arrive a exprimer ses talent et elle est certainement protégé par les partenaires qui veillent bien,

4.Posté par thiey le 15/08/2014 20:09
C'est le ministre de l'intérieur et celui de l'enseignement supérieur qui sont hués et leur démission demandée

5.Posté par djiby le 16/08/2014 01:34
ces peulhs ns amerdent ils savent que paturer

6.Posté par Sidiki Diouf le 16/08/2014 08:32
Il ne faut pas être hypocrite , car les etudiants ont leur responsabilité dans cette affaire et tout le monde sait que l'université senegalaise est ingerable . Souvenez vous de Iba Der Thiam, Saer Thiam qui ont tous echoué à acuse des etudiants indisciplinés et politiciens.

7.Posté par outree le 16/08/2014 12:47
Il ne fallait pas seulement les huer, mais il fallait les matraquer comme l'ont fait les GMI aux étudiants pour voir l'ampleur de la douleur.
Je suis dépitée.



Dans la même rubrique :