Diffusion des données statistiques : Le Sénégal veut accélérer son adhésion à la Norme spéciale du FMI (IMAGES)


Préalable fondamental à toute politique de développement, la disposition de données statistiques fiables et pertinentes est plus qu’une nécessité. C’est pour l’avoir bien compris, que le Sénégal est plus que jamais déterminé à suivre les pas de l’Afrique du Sud qui, jusque-là, est le seul pays africain à adhérer à la norme spéciale de diffusion des données (Nsdd) instituée par le Fonds monétaire international (Fmi).  

En effet, en présidant la Cérémonie d’Ouverture de la Deuxième Session Ordinaire du Conseil National de la Statistique, le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdalah Dionne a invité les services chargés de la statistique nationale à «tout mettre en œuvre pour faire du Sénégal le second pays africain à adhérer à la norme de diffusion des données du FMI après l’Afrique du Sud ». «Nous avons besoins de l’établissement de statistiques pertinentes et impartiales pour une meilleure prise de décision », a fait savoir le PM qui invite désormais tous les ministres sectoriels à travailler dans une harmonie totale avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui doit être le guichet unique de transmission des données ».

Il est important de noter que le Conseil National de la Statistique (CNS) s’est inscrit dans un vaste chantier de réforme qui s’articule autour d’un plan d’action du schéma directeur de la statistique qui vise l’amélioration de la diffusion et promotion de l’utilisation des statistiques. Il s’agit, de permettre aux divers utilisateurs d’accéder plus facilement à l’ensemble des informations afin de faciliter une meilleure prise de décision de gouvernance.

C’est dans ce cadre que le secrétaire exécutif du CNS qui n’est autre que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba,  après avoir rappelé que l’importance des données statistiques fiables pour la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE), a plaidé pour un meilleur renforcement technique. Une plaidoirie qui a reçu l’assentiment de l’ambassadeur d’Espagne au Sénégal et Président du G50, Alberto Virella qui promet un « renforcement technique » pour la tenue de bonnes statistiques.  IMG_4959-dakaractu IMG_4960-dakaractu IMG_4962-dakaractu IMG_4963-dakaractu IMG_4965-dakaractu IMG_4966-dakaractu IMG_4967-dakaractu IMG_4968-dakaractu IMG_4969-dakaractu IMG_4974-dakaractu IMG_4976-dakaractu IMG_4977-dakaractu IMG_4978-dakaractu IMG_4979-dakaractu IMG_4980-dakaractu IMG_4981-dakaractu IMG_4983-dakaractu IMG_4984-dakaractu IMG_4985-dakaractu IMG_4986-dakaractu IMG_4987-dakaractu IMG_4988-dakaractu IMG_4989-dakaractu IMG_4991-dakaractu IMG_4992-dakaractu IMG_4993-dakaractu IMG_4994-dakaractu IMG_4995-dakaractu IMG_4996-dakaractu IMG_4999-dakaractu IMG_5000-dakaractu IMG_5001-dakaractu IMG_5005-dakaractu IMG_5007-dakaractu IMG_5010-dakaractu IMG_5012-dakaractu
Jeudi 12 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :