Différend avec leur banque : Le Collège des Délégués du Personnel de la CBAO veut tenir un sit in Jeudi




Le collège des délégués du personnel de la Cbao a introduit auprès du préfet de Dakar, conformément aux dispositions prévues par la Constitution du Sénégal, une demande d’autorisation pour un Sit-in le jeudi 03 mars 2016 à partir 17h 30 mn devant les locaux du Siège de la banque pour manifester contre le différend qui l’oppose à la Direction Générale de la Banque et ce, relativement à la non satisfaction des revendications de la plateforme de l’année en cours.
En effet, selon le Personnel de Cbao, Groupe Attijariwafa Bank, on assiste actuellement à une rupture des négociations entre les parties du fait que l’employeur n’a montré aucune intention réelle de vouloir prendre sérieusement en considération lesdites revendications dont le bien-fondé ne fait l’objet d’aucun doute.
« Aussi, nous portons à votre connaissance l’ensemble des points de désaccord qui concernent, entre autres, les éléments suivants : l’augmentation généralisée des salaires, la reprise de l’octroi normal des crédits au personnel, l’ouverture du capital aux salariés et l’installation de vidéo-surveillance dans tous les sites de Cbao » lit-on sur la note qui nous a été transmise.        
A ce sujet, le Collège insiste sur le fait qu’il n’a ménagé aucun effort pour privilégier le dialogue social dans le cadre des relations qu’il entretient avec la Direction de la Banque. A cet effet, une série de rencontres a eu lieu avec cette dernière, mais n’a pas permis de trouver un accord pour une avancée significative et bénéfique pour le personnel.
La Direction de la Cbao, indique le collectif, par les actes qu’elle a posés et qui ne vont pas dans le sens d’un apaisement du climat, a décidé tout simplement d’installer l’institution volontairement dans un conflit social avec toutes les conséquences qui peuvent en découler.
 
Samedi 27 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par Seydina le 29/02/2016 01:03
Tant que l on ne pose pas la vraie problèmatique des banques présentes au Sénégal, il n aura point de développement. Toutes les banques du senegal ne sont que des voleuses bien protégées par les autorités du pays. Elles volent les travailleurs, les entreprises et axiphysie l économie. Elle n ont aucune utilité pour le pays. Il faut les bruler toute pour que le pays se developpe...



Dans la même rubrique :