Diego Maradona compare Sepp Blatter, le président de la Fifa, à un "dictateur à vie"


Diego Maradona compare Sepp Blatter, le président de la Fifa, à un "dictateur à vie"

 Diego Maradona n'est pas content et il tient à la dire. Dans un entretien au quotidien britannique The Telegraph, il s'en prend notamment à Sepp Blatter, actuel président de la Fifa. "Nous avons un dictateur à vie" à la tête de la Fifa, affirme l'ancien international argentin. Cette sortie intervient avant l'élection à la tête de la Fifa d'un nouveau président vendredi à Zurich où Sepp Blatter, en poste depuis 1998, part largement favori pour un cinquième mandat devant le prince Ali de Jordanie.

Sepp Blatter, 79 ans, se présente pour un inédit cinquième mandat consécutif à la tête de la Fifa. Son seul adversaire est le prince Ali, 39 ans et l'un des sept vice-présidents de l'organisme suprême du football mondial. Mais l'idée de voir Blatter accéder à un nouveau mandat est insupportable à Maradona : "Alors que personne ne soutient ouvertement Blatter, beaucoup pensent qu'il va remporter son cinquième mandat, une absurdité!", déclare ainsi l'ancien joueur.

Si Blatter incarne le visage du football international, alors nous sommes bien mal embarqués", dit Maradona dans l'interview exclusive au Telegraph.

Pourquoi une telle déclaration ? "Sous Sepp Blatter, la Fifa est devenue une honte et une douloureuse gêne pour nous autres qui aimons le football", a notamment déclaré Maradona dans son interview publiée lundi 25 mai. "J'appelle Blatter 'l'homme de glace' parce qu'il lui manque l'inspiration et la passion qui constituent le coeur même du football. S'il incarne le visage du football international, alors nous sommes bien mal embarqués", a ajouté Maradona, vainqueur de la Coupe du monde avec l'Argentine en 1986.

Platini accuse Blatter d'avoir menti

Mais Diego Maradona n'est pas le seul à afficher son opposition à Sepp Blatter. Dans un entretien au journal l'Equipe, c'est Michel Platini qui dénonce la nouvelle candidature du Suisse. Accusant Sepp Blatter d'avoir "menti" lorsqu'il avait promis de ne pas se représenter, le président de l'UEFA apporte son soutien au prince Ali pour l'élection à la présidence de la Fifa.

Platini rappelle qu'il avait demandé aux Fédérations européennes de soutenir Blatter en 2011 lors de la précédente élection, "sur la base d'une promesse qu'il avait faite". "Il nous avait demandé, les yeux dans les yeux, de le soutenir pour ce qui serait son dernier mandat", fait valoir l'ancien N.10, qui s'oppose à Blatter sur de nombreux dossiers ces dernières années après avoir été proche de lui dans les années 90. "J'ai la désagréable impression de m'être engagé personnellement sur la base d'un mensonge", grince Platini, selon qui "la Fifa a besoin d'un nouveau leader, de sang neuf et d'air frais".

Lundi 25 Mai 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :