Didier Drogba accepte la situation et accepte de rentrer dans le rang


MONTRÉAL – Didier Drogba rentre dans le rang et terminera la saison avec l’Impact. Le président du club, Joey Saputo, a déclaré mardi que l’imbroglio qui remettait en doute depuis deux jours l’avenir de la vedette ivoirienne à Montréal avait été réglé « à la satisfaction de l’équipe ».

Avouant s’être senti « insulté » par la décision de Drogba de déserter l’équipe en réaction à la décision de l’entraîneur Mauro Biello de l’écarter du onze partant pour le match de dimanche contre Toronto, Saputo a dit s’être entretenu à deux reprises avec l’attaquant mécontent afin de parvenir à éteindre le feu. Les réponses qu’il a obtenues l’ont satisfait.

Selon Saputo, Drogba s’est engagé à respecter les décisions sportives de Biello et à remplir un rôle de réserviste si telle était la volonté de l’entraîneur.

« En arrivant à Montréal, Didier a dit qu’il était ici pour gagner et il a toujours ce même objectif, a assuré Saputo dans une courte déclaration d’introduction prononcée dans les deux langues. Notre plus grande priorité maintenant est le dernier match de la saison et les séries éliminatoires. Avec les joueurs et le leadership que nous avons au sein de cette équipe, tous les espoirs sont permis pour la Coupe MLS. »

Selon les règles établies par la convention collective de la MLS, Drogba sera mis à l’amende pour sa dissidence. Il ne fera toutefois l’objet d’aucune suspension à l’interne.

« Il n’y a pas de raison de le suspendre, a justifié le grand patron. L’important était de rencontrer avec Didier pour comprendre pourquoi il a agi de la sorte. Je voulais l’entendre de vive voix. Je lui ai demandé de s’asseoir avec l’entraîneur pour clarifier les problèmes qui pourraient subsister, ce qu’il a fait. [...] C’est un joueur d’équipe et je le répète, je crois qu’il acceptera son rôle à l’avenir. »

Le flot de spéculations qui a déferlé depuis la disparition de Drogba a gagné en ampleur mardi au complexe d’entraînement de l’Impact. Dans l’heure qui s’est écoulée entre le moment où la sortie publique de Saputo a été annoncée et sa concrétisation, de nombreuses hypothèses ont été avancées. Le proprio avait-il fini par perdre patience avec les caprices de son joueur désigné? Avait-il été incapable de le convaincre de rester? Face à l’absence du numéro 11 sur le terrain – tout comme plusieurs autres vétérans de l’équipe, il faut le dire – aucune possibilité ne pouvait être écartée.

Saputo a toutefois clarifié qu’il n’avait jamais envisagé la possibilité que Drogba avait disputé son dernier match dans l’uniforme bleu, blanc et noir de l’Impact.

« Que Didier reste ou pas, je crois que ça n’a jamais été une question. Pendant toute sa carrière, il a été un grand professionnel et il respectera le contrat qu’il a signé. »

Du support pour Biello

Drogba ne s’est pas adressé aux médias mardi, laissant une fois de plus le soin à son entraîneur et à son capitaine le soin de nettoyer son dégât.

« J’ai des responsabilités ici, ça vient avec le job, a minimisé Patrice Bernier. Depuis que je suis revenu, je sais que je dois faire face à la musique. Mais là le président a parlé, il a dit que c’était réglé et nous on doit avancer et se concentrer sur notre tâche la plus importance, c’est-à-dire se préparer pour les séries. »

« Je crois que tout a été dit, a répondu Biello quand on lui a demandé si Drogba lui avait présenté ses excuses. À la fin, je veux me concentrer sur les prochains matchs et les séries. La conversation que j’ai eue avec lui restera privée. C’est réglé et on passe à autre chose. »

Insistant pour dire qu’il n’y avait ni « dispute », ni « conflit » entre son Biello et Drogba, Joey Saputo a réitéré sa confiance envers son entraîneur.

« Je n’ai jamais été un Monday Morning Quarterback. Je ne remets jamais en question les décisions qui sont prises par les entraîneurs. Comme amateur, je les comprends. On avait des difficultés et on a gagné deux matchs de suite [sans Drogba dans le onze de départ]. Contre San Jose, il est entré et a participé au troisième but. Contre Orlando, il était sur le banc mais si vous parlez à Dominic Oduro, il vous dira que Didier a joué un rôle important dans son but même s'il ne jouait pas. »

« Si on regarde la situation, c’est normal que le coach ait décidé de continuer avec l’équipe qui lui avait fait gagner les deux matchs précédents, a poursuivi Saputo. Je ne peux pas remettre ses décisions en question et je ne suis pas ici pour le faire non plus. Est-ce que j’appuie la façon dont les choses ont été faites, la façon qu’on gère? Je dis oui. Jusqu’à date, oui. »
Mercredi 19 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :