Dialogue politique : Le Mnjs vote Tanor Dieng comme médiateur


Le Mouvement national des jeunesses socialistes était ce week-end dans les régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine. Le secrétaire général Bounama Sall et sa délégation présidaient un grand rassemblement de jeunes des différentes zones du Sine Saloum où toutes les coordinations des régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack étaient représentées par des délégués de jeunes filles et garçons. Cette manifestation dans la commune de Fatick a aussi vu la participation des responsables politiques locaux du PS et des partis de Benno Bokk Yakaar, notamment l'Apr.
La  journée du dimanche  a été consacrée à la formation aux techniques de communication par le journaliste, spécialiste en communication politique, Bakary Domingo MANE. Cette occasion a été saisie par le responsable des jeunes socialistes pour féliciter les jeunes socialistes des régions centres et leur implication dans la victoire du OUI au dernier au dernier référendum. Il par ailleurs rappelé l'encrassement du parti socialiste dans la coalition Benno Bokk Yakaar.
Sur la question du dialogue politique, le patron des jeunesses socialistes et ses camarades précisent que ce dialogue doit être inclusif et entretenu autour de principes et de fondamentaux, mus exclusivement  par l’intérêt supérieur du pays. Par la même occasion, les jeunes socialistes brandissent le profil d’Ousmane Tanor Dieng, le mieux indiqué pour piloter ce projet consolidant de notre démocratie. Selon Bounama Sall, Ousmane Tanor par ses rapports de respect mutuel avec ses pairs responsables politiques nationaux, sa respectabilité, son sérieux et sa discrétion le présentent comme  la personne la mieux indiquée pour la concrétisation de ce projet si cher aux Sénégalais, imbus de paix et stabilité sociale.
Dimanche 8 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :