Dialogue national : Le RESOCIT pour un cadre inclusif autour des reformes politico-électorales


Dialogue national : Le RESOCIT pour un cadre inclusif autour des reformes politico-électorales
Le reseau des observateurs citoyens (Resocit) dans une note rendue publique ont lancé un appel au lendemain du dialogue national institué par le parti au pouvoir et auquel semble répondre l’opposition, pour la mise en place d’un cadre inclusif pour le dialogue autour des réformes politiques et électorales.
« 
Ce dialogue politique ne doit pas être restrictif sur certains aspects électoraux mais, doit intégrer dans les travaux tous points de nature à contribuer à renforcer la démocratie, à assainir et apaiser l’espace politique sénégalais ainsi que les processus électoraux à venir » indique-t-il.  
Par conséquent, selon toujours la note, le Resocit de noter qu’il est fondamental, que le dialogue politique soit un cadre inclusif de co-construction nécessitant des convergences, voire de consensus le plus large possible pour traduire les réformes institutionnelles en règles partagées et acceptées par tous. 
Il propose ainsi et entre autres points « d’élaborer des textes de lois adaptés afin de combler le vide juridique qui encadre l’organisation des scrutins référendaires au Sénégal ; de procéder à la refonte du fichier électoral dans le respect strict du calendrier électoral, d’opérer  la fusion de la carte d'identité nationale et d'électeur ; ou encore de définir les modalités de participation des candidats indépendants à tous les types d’élection ». 
Vendredi 10 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :