Dialogue National : Quand Cheikh Tidiane Gadio critique le format et se désole de la non-implication de la diaspora


Dialogue National : Quand Cheikh Tidiane Gadio critique le format et se désole de la non-implication de la diaspora
Même s’il a répondu présent à l’appel lancé par le Président de la République, Cheikh Tidiane Gadio n’a pas été séduit par le format adopté avec des discours qui ont tiré en longueur. D’où la critique de forme qu’il a faite quant au format mis en œuvre.
Ainsi dès sa prise de parole, l’ancien Ministre des Affaires Etrangères de Me Abdoulaye Wade n’a pas manqué d’exprimer son désaccord. «Nous sommes là depuis plus de cinq (5) heures et on n’a pas encore fini… », a dit M. Gadio qui précise que cela n’est pas pratique d’autant plus que la conscience humaine ne peut avoir plus de 45 minutes de concentration… Sur un autre registre, le Président de Luy Diott Jotna s’est désolé que la question de la diaspora ne soit pas évoquée parce que constituant plus de 4 millions de la population sénégalaise. «C’est vraiment dommage qu’on ait pas trouvé le moyen d’associer la diaspora à un tel événement. Parce qu’après tout, ils ont un mot à dire quant au fonctionnement de notre pays avec leur forte part contributive dans l’économie nationale », a dit Gadio qui demandera à ce qu’il y ait des points d’engagement entre pouvoir et opposition. «Les gens sont libres de critiquer l’action du Président de la République ou de dire qu’ils ne sont pas d’accord sur tel ou tel autre point. Ce n’est pas parce qu’on critique le Président qu’on est son ennemi », a précisé Cheikh Tidiane  Gadio. Et c’était pour marteler que «cela n’est pas vrai ». Interpellant le Président Macky Sall sur la question, il demandera à ce dernier de se départir des personnes qui viendraient lui dire qu’un tel est votre ennemi parce qu’il vous a critiqué…
 
Dimanche 29 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :