Développement des TIC : Le DG de l’ADIE plaide pour plus de partenariat avec le privé


Le Directeur Général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat a magnifié les partenariats public-privé qui, selon lui, sont une nécessité pour mieux développer les télé-services au Sénégal. Cheikh Bakhoum s’est exprimé lors d’une communication portant sur « la politique  des téléservices de l’Etat » dans le cadre du séminaire « Smarter Goverment Senegal 2025 » organisé par le ministère de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des télé-services de l’Etat en partenariat avec IBM.
 « Il faut que les multinationales, mais aussi le secteur privé national, avec la loi PPP viennent nouer des partenariats avec l’Etat dans le domaine des télé-services », a notamment déclaré le DG de l’ADIE, citant en exemple IBM qui a une démarche proactive pour comprendre les enjeux de l'administration.
Un listing des enjeux liés aux téléservices a permis de mesurer l’opportunité d’une telle collaboration. Ils permettent entre autres, rappelle M. Bakhoum, d’optimiser l’organisation et réduire les charges, Gagner en efficacité et augmenter la réactivité, Promouvoir la bonne gouvernance et la transparence. La dématérialisation en est l’illustration parfaite en ce sens qu’elle favorise la mise en œuvre de services simples et innovants comme le télépaiement, l’archivage électronique, etc.
Il est, par ailleurs, revenu sur les nombreuses réalisations de l’ADIE en matière de téléservices comme la dématérialisation du concours de l'ENA, la Télédac dont le retour d’expérience a fait l’objet d’une communication du Directeur des Services et de l’Ingénierie de l’ADIE.
Mardi 24 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :