Devant la Chambre d’accusation ce mardi : Thione Seck joue sa dernière carte

Les conseils du leader du Raam Daan plaideront l’annulation de la procédure, à l’origine de son incarcération, demain, à 10 heures, devant la Chambre d’accusation.


Thione Ballago Seck et ses conseils croisent les doigts. Selon Libération, la Chambre d'accusation de la Cour d’appel de Dakar va se pencher demain mardi, à 10 heures, sur la requête des conseils du chanteur qui demandent l’annulation pure et simple de la procédure ayant conduit leur client en prison.
Devant la Chambre d’accusation, Me Ousmane Sèye et Cie vont se baser sur trois éléments pour espérer annuler le procès verbal de la Section Recherches qui a déféré Thione Seck et son complice présumé, Aladji Djitèye, pour association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie et détention de faux billets en devise.
D’abord, ils estiment que les droits de la défense ont été violés du fait que, conformément à la disposition imposée par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) Thione avait le droit d'être assisté par ses conseils dès son placement en garde à vue. Pour eux, le leader du Raam Daam a d’ailleurs tenté de joindre un de ses conseils lorsqu’il a été cueilli mais son téléphone portable aurait été arraché. La défense de Thione Seck ajoute que le même avocat a tenté de rencontrer son client dans les locaux de la Section Recherches mais on l'a empêché de le voir.
Enfin, les avocats ont mis en cause la publication par la presse des procès-verbaux de la gendarmerie qui, selon eux, sabotent l’instruction qui devait être secrète. La Chambre d’accusation va t-elle suivre les avocats de Thione Seck ?
On connaîtra la réponse dans les prochaines heures...
Lundi 24 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :