Devançant Me Wade à Touba, le Procureur Spécial, Alioune Ndao explique ses missions au Khalife.


Devançant Me Wade à Touba, le Procureur Spécial, Alioune Ndao explique ses missions au Khalife.
DAKARACTU.COM  Selon des sources généralement bien informées, le Procureur Spécial près la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite s'est rendu à la ville sainte de Touba. Ce, aux fins de rencontrer le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. L'objet de cette visite consistait à "expliquer de vive voix, au Khalife, les raisons relatives à la traque des biens supposés mal acquis". En d'autres termes, Alioune Ndao a voulu être explicite sur les réelles motivations de la Cour de  Répression, nouvellement installée aux fins de traquer d'anciens énarques du regime de Wade. « Je lui ai expliqué ce que je suis en train de faire en tant que procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (…) Qu’on le veuille ou non, les Khalifes généraux ont une position centrale dans les affaires du Pays. Il y a beaucoup de tentatives de déformations du travail que nous sommes en train de faire. Certains vous diront que la Cour est dirigée contre des mourides alors que c'est totalement faux. Parmi les membres de la Crei, il y a des mourides convaincus» a dit le Procureur sur les ondes de RFM. Après l'avoir  religieusement écouté, le Khalife lui a demandé d'être indulgent. Une réponse qui va, certainement, soulever toutes sortes d'interprétations. A noter que le Procureur Spécial  prés la Cour de Répression a ainsi devancé à Touba, l'ex-Président de la République, Me Wade. Lequel, entend s'y rendre dès son retour au Sénégal.




Mardi 13 Novembre 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par serigne mansour sy djamil le 15/11/2012 12:09
mais je pense vous etes tous des tijanes oubien des gens ki n'aiment les mourides (dringues,hibadous,...)ou je ne sais koi laisser les mourides trankille....kel merde ce pays...mais dara TOUBA controle le senegal...tous depend de TOUBA...kan macky est arrivé il a traversé tiwawane et tous les villes religieuses pour voir KILIFEUGUI...et apres les talibés c'est ce k le procureur a fais et dep8 senghor en passant par abdou diouf ki allait chak vendredi a Touba a fais vous n'y pouvez rien demleeene djebeuloudji

33.Posté par Supporter GALSEN le 14/11/2012 15:05
Comment veut-on developper ce pays si on ne separe pas l'Etat des confreries et sectes religieuses? Le Procureur n'aurait pas du aller se justifier ou expliquer quoi que ce soit. C'est ridicule et inacceptable pour un tribunal de recevoir des injonctions ou des conseils sur une affaire pendante. Mais ou sommes-nous? Ou allons-nous?

32.Posté par satanik le 14/11/2012 13:45
un pauvre mec vole une bricole on le colle au gnouf sans discuter quand il s'agit de detournement de milliards la justice est liée et c qui doivent la dire font dans leur froque mais YALLA GUISS NA LEP

31.Posté par eve le 14/11/2012 13:42
ce gouvernement me fait rire franchement mais on dirai qu'ils ont peur de Gorgui national et international kesque un procureur fait chez un marabout s'il connait son travaille.vous savez c vraiment dommage pour nous sénégalais car je crois plus voir le sénégal en voie de dévellopement car s'ils comptent sur l'argent des audits pour faire marcher ce pays nous sommes foutus car ils ne trouveront rien aulieu de dire à ce gouvernement de relever les secteurs de dévelloppement vous leurs appuiyer sur leurs voies de distractions

30.Posté par KAMOU le 14/11/2012 11:00
IL s'avére que la communauté mouride est connu par sa forte mobilisation aux instructions du Khalif meme si cela va à la rencontre de leur opinion(acte d'éllégeance).Nombreux sont les diciples qui interprettent mal certaine déclaration.Les politiciens sont des gens futés et on plusieurs fois volés ou détourné la conscience des gens pour arriver à leurs fins. Alors il faut prendre les devants.
Ce n'est pas un acte républicain, mais quand cela va dans le sens de la stabilité du pays, j'adhére.

29.Posté par Saliou Dieng le 14/11/2012 08:45
Dans quel ETATsommes nous ?
La question mérite d'étre poser car si le procureur NDAO se permert d'aller jusqu'à Touba pour se justifier devant le khalif des mourides alors là c'est extrémement grave. Pourquoi pas TIVAOUNE ou Chez les LAYENES comme si le sénégal dépendait de Touba et c'est ceb qu'on veut faire croire aux gens et archi faux le sénégal ne dépend ni de Touba ni d'un khalif.L'ETA c'est L'ETAT.Si c'est ce que Macky Sall appelle la REPUBLIQUE; c'est grave et c'est la confusion totale dans la téte des sénégalais.Je connais bien le procureur NDAO qui a été procureur de la république à Tamba mais je suis pour qu'on le démet de ses fonctions car les actes qu'il pose ne sont pas républicaine.Désolé

28.Posté par sidki Diouf le 14/11/2012 08:40
c'est le PDS qui veut manipuler les mourides en leur faisant croire que les attaques sont dirigeés contre eux.
Ils l'ont fait durant la campagne et maintenant çà recommence.
C'est au PDS de respecter et les mourides et le venerable Khalife au lieu à chaque fois de les manipuler pour leur propre interêt.

27.Posté par sidki Diouf le 14/11/2012 08:40
c'est le PDS qui veut manipuler les mourides en leur faisant croire que les attaques sont dirigeés contre eux.
Ils l'ont fait durant la campagne et maintenant çà recommence.
C'est au PDS de respecter et les mourides et le venerable Khalife au lieu à chaque fois de les manipuler pour leur propre interêt.

26.Posté par Babs le 14/11/2012 07:51
C'est un grand crétin, ce procureur. Il doit, au plus vite se démettre ou être démis. Il n'a ni les couilles ni la communication pour être procureur. Je suis effondré d'entendre ses explications absolument lamentables suite à sa visite au Khalif des Mourides qui n'a pas à s’immiscer dans ces dossiers. Quelle catastrophe ce Alioune Ndao !

25.Posté par fatou le 14/11/2012 07:48
moi j'y crois plus, il sabote le travail de Macky

24.Posté par cnqp le 14/11/2012 00:59
Cnqp Cnqp
RIEN NE MARCHE AU CNQP ET L'ETAT REGARDE LA SITUATON POURRIR.
IL N'Y A PAS EU DE COURS DEPUIS L'OUVERTURE DES CLASSES. CEST GRAVE!

NOUS INTERPELLONS L'ETAT DU SENEGAL PARTICULIEREMENT LE MINISTRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE MR TALLA A REGLER TRES RAPIDEMENT LE PROBLEME DU CNQP CAR L'ENSEIGNEMENT DES JEUNES NE PEUT PAS ATTENDRE ALORS QUE CETTE ECOLE NE FONCTIONNE PAS DU TOUT. LE DG NE MAITRISE PLUS LA SITUATION. IL NE FAIT QUE SUIVRE LES MAUVAISES IDEES DE SA DIRECTRICE ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE (DAF) MADEMOISELLE AISSATOU SOW. CETTE FEMME EST LA PIRE DAF QUE LE CNQP AIT CONNU.AUSSI POUR LE DG PAPE MAGATTE TALL, SA PRINCIPALE CONSEILLERE RESTE SA SECRETAIRE HELENE CORREA QUI N'A QUE DU MEPRIS ENVERS LES FORMATEURS.IMMAGINEZ QUE LE DG, DANS LE CADRE DU PROJET BTS CANADIEN A AMENE EN MISSION DE FORMATION AU CANADA, CETTE SECRETAIRE HELENE (POUR LES MENSONGES QU'ELLE LUI APPORTE), LA PCA COUMBA NDIAYE (POUR LUI FAIRE PLAISIR) AU DETRIMENT DES FORMATEURS.VOILA UNE GRANDE ECOLE DE FORMATION QUI RISQUE DE SOMBRER A CAUSE D'UN GROUPE DE PERSONNES INCOMPETENTES ET L'ETAT LAISSE FAIRE. TOUS CES GENS Y COMPRIS LE PCA COUMBA NDIAYE NE SONT QUE LE PDS EN MINATURE.

23.Posté par Ibrahima le 14/11/2012 00:59
Bravo et felicitation Mr le procureur, ils vont rembourser notre argent et finir tous en prison . Serigne Mbacké Ndiaye leurs avait bien dit et ils le savent .SANS VERGOGNES, MENTEURS, HYPOCRITES et VOLEURS .

22.Posté par Ibrahima le 14/11/2012 00:51
Bravo et felicitation Mr le procureur, ils vont rembourser notre argent et finir tous en prison .Serigne Mbacké Ndiaye leurs avait bien dit , et ils le savent . SANS VERGOGNES, MENTEURS ,HYPOCRITES et VOLEURS .

21.Posté par FocusActu le 13/11/2012 22:48
Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

20.Posté par Bourkinabe le 13/11/2012 22:33
Mais c est vrai...Dites moi ce gar la ne ressemble t il pas a un Singe?

19.Posté par Malick le 13/11/2012 21:57
Mais je n'en reviens pas ! Mais quel con, quel idiot, ce procureur ! Comment peut-il aller informer le Khalif ? Est-ce son rôle ? est-ce le Khalif qui le paie et l'a nommé ? Avec des magistrats pareils, le Senegal est pour longtemps encore dans la merde ! C'est une énorme bourde de Macky Sall de nommer ce procureur. Macky Sall semble réellement avoir des problèmes pour mettre les hommes qu'il faut à la place qu'il faut !

18.Posté par ama le 13/11/2012 21:04
Sur le divan
Madiambal Diagne
Freud, aggrave son cas
Un patron de presse bien particulier
« Je suis le seul patron de presse qui dit d’où il tient sa fortune ». Dixit Madiambal Diagne dans le magazine Icône N°62 de
(Freud nègre) Janvier 2011. Fortune, a-t-il dit ? Le commun des Sénégalais sait que le secteur de la presse est tellement sinistré que ceux qui s’y démènent ne voient même pas la queue du diable pour le tirer. Et quand M. Madiambal parle de fortune, c’est qu’il y a quel part quelque chose qui ne tourne pas rond.
Mais d’abord, qui est Madiambal ?
Laissons l’intéressé se présenter lui – même ! « C’est tout simple. Je m’appelle Madiambal Diagne et je n’ai pas fait de formation en journalisme. J’ai commencé ma vie active comme greffier. J’étais diplômé du Centre de Formation et de Perfectionnement Administratif (CFPA). Option gestion judiciaire. J’ai dû arrêter mes études pour intégrer la fonction publique comme greffier. Il s’est trouvé, par la suite, que la situation de fonctionnaire de la justice comme greffier ne me convenait pas, parce que je ne gagnais pas suffisamment ma vie.
C’est ainsi que j’ai commencé à travailler comme pigiste à Walfadjiri. Je l’ai fait pendant neuf ans. Je signais sous le pseudonyme de Moussa Sarr que tout le monde connaissait. Et, j’ai fini par prendre goût à la chose » (cf Icône magazine N°62 du mois de Janvier 2011).
Freud : (Séance I)
« Donc le patient Madiambal est entré par effraction dans le métier du journalisme. N’ayant pas fait de formation autre que sur le tas, il ne saurait appréhender les dérapages qui peuvent affecter le métier. Il foulera toujours au pied les principes sacrés de l’éthique et de la déontologie qui régissent le journalisme.
Ce sera difficile de l’apprivoiser et de l’amener à se rectifier. La solution, c’est de l’extirper de ce métier très noble ».
Madiambal et le fric
« Moi je n’ai pas de complexe de dire que des Américains sont derrière moi et m’appuient. En 2006, j’ai bénéficié d’un appui très conséquent d’une ONG Américaine qui s’appelle Média Développement Loan Fund. Ils m’ont identifié comme quelqu’un qui a du courage et qui prend des initiatives dans un environnement économique difficile pour la presse. En ce qui concerne l’affaire de corruption qui m’opposait au ministre Thierno Lô, je crois que ce dernier a certainement eu un comportement indélicat. J’ai voulu qu’on m’éclaire dans cette situation – là. Je me suis ouvert au chef de L’Etat sénégalais (Pdt Wade NDLR), en lui disant : « si jamais vous avez donné de l’argent à Thierno Lô pour moi, considérez que je ne le lui ai pas demandé et qu’il ne m’a rien donné. Wade nous a convoqués avec des témoins estimant qu’il a bien remis de l’argent à Thierno Lô pour moi. Si j’avais reçu de l’argent, admettez que je n’allais pas l’étaler sur la place publique. C’est moi qui ai choisi la commission de lutte contre la corruption pour enquêter sur cette affaire. Si j’avais quelque chose à me reprocher, je pense que je ne l’aurais pas fait ». (cf Icône magazine N°62 de Janvier 2011).
Freud : (Séance II)
« Madiambal donc est connu comme un journaliste « ripoux » ( pourri), qui ne recule jamais devant la corruption, sinon comment le Pdt Wade, bien renseigné par les services de renseignements et par ses réseaux personnels, aurait eu l’outrecuidance de lui envoyer de l’argent, par l’entremise du Ministre Thierno Lô, pour le « convaincre » de refréner son ardeur et de « collaborer ». Il n’y a pas de fumée sans feu. Et au Sénégal on sait qui est qui et qui fait quoi.
Madiambal n’a qu’à s’expliquer sur son voyage récent à Monaco. Qui l’avait invité, qui a payé son billet et son séjour ? Tiens Monaco ! Le fief de qui vous savez : Mimran et Diagna Ndiaye alias « De Gaulle ». Qui plus est, Madiambal, le patron de presse le plus étriqué de sa génération, était bien en place lors de la soirée de gala des Mimran le samedi 11 novembre dernier où il fallait débloquer 3 millions de franc Cfa pour y assister. Il faudra qu’il explique à quel titre il y était.
Un Témoin, anonyme, l’avait surpris il y a quelques années au bar Djileppzi du Méridien de l’époque, en train de « magouiller » avec un certain conseiller du président Wade, un jour d’un match de l’équipe nationale de France. Ce conseiller (H. B.), rappelons le, avait trompé Wade et avait demandé publiquement pardon. En effet, il avait fait croire au père de Karim (dont il était ami et proche) qu’Idrissa Seck serait en forte régression à Thiès (Elections Locales 2009).
Constat : Le patient est au stade terminal, il est rongé dangereusement par le virus du « bakchich». Tant que ses narines poreuses flaireront l’odeur du fric, il n’abdiquera pas. Devant le dieu Argent il perd son âme, son sang froid et sa dignité. Diagnostic final : irrécupérable ! ».

Wahab Sylla,
Le Cyclope

Post-scriptum : Dans le Quotidien du lundi 12 novembre, Madiambal Diagne a déclaré dans sa chronique du Lundi, ceci : « En psychanalyse, la catharsis est un phénomène de libération à caractère émotionnel résultant de l’extériorisation d’affects refoulés dans le subconscient . Le Sénégal en a bien besoin dans sa perspective de refondation d’un système de « gouvernance vertueuse ». Moralité : lui aussi en a besoin plus que les autres. Et nous l’avons pris au mot en l’installant sur le divan.
________________

17.Posté par FLO le 13/11/2012 20:52
Après avoir convoqué des personnalités par voie de presse, en voilà un autre déraillement du procureur. Tout citoyen est libre de se rendre n'importe où dans le pays. Il pouvait aller rendre visite au Khalif pour des raisons personnelles. Mais s'il faut aller discuter de problèmes de justice dans une république, l'on peut se demander si magistrat prend la mesure de sa fonction. Que va-t-il faire des recommandations du guide? Pourrait-on alors parler de justice indépendante?

16.Posté par touré le 13/11/2012 19:52
nous ne sommes pas à Touba mais au SEnegal, le SNG n'est pas une monarchie ....Attention à la separation des pouvoirs

15.Posté par Me le 13/11/2012 19:47
Mon cher il y'avait tres peu d'enarques dans les differents gouvernements de wade. Orientez vos conmentaires ailleur svp

1 2


Dans la même rubrique :