Deux nouvelles ambassades sénégalaises seront ouvertes à Lomé et Malabo (ministre)

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Mankeur Ndiaye, a annoncé, samedi, à Dakar, l'ouverture prochaine par le Sénégal de deux nouvelles ambassades en Afrique, à Lomé (Togo) et Malabo (Guinée Equatoriale), sans compter la réouverture en vue de celle d'Iran.


Deux nouvelles ambassades sénégalaises seront ouvertes à Lomé et Malabo (ministre)
 
M. Ndiaye a fait cette annonce à la fin d'un séminaire interne sur la diplomatie sénégalaise dont il clôturait les travaux qui ont duré deux jours.
 
 
Devant les participants venus du ministère des Affaires et du secteur privé, il a précisé que la décision d'ouvrir ces ambassades s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des orientations de la diplomatie sénégalaise, conformément à la politique définie par le président Macky Sall.
 
Pour le Togo, a précisé Mankeur Ndiaye, il s'agira d’ériger le consulat général en une ambassade. Concernant la Guinée Equatoriale, où il s'était rendu jeudi en compagnie du chef de l'Etat, Macky Sall, pour les besoins du Sommet Afrique-Amérique du Sud, le ministre des Affaires étrangères a évoqué l'existence d'un "potentiel de coopération".
 
Un potentiel qui, selon lui, "peut apporter beaucoup à notre pays, en particulier dans le domaine des infrastructures". 
 
Mankeur Ndiaye a également indiqué que le Sénégal comptait rouvrir son ambassade en Iran, pays avec lequel il avait rompu ses relations diplomatiques en février 2011, après une affaire de livraison d'armes aux rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC).
 
Le ministre des Affaires étrangères a aussi annoncé la décision des autorités sénégalaises d'ouvrir un consulat général à Pointe Noire, ville pétrolière et poumon économique du Congo Brazzaville, où vivent de nombreux Sénégalais. 
 
Suivant la même perspective, Mankeur Ndiaye a souligné la nécessité pour le Sénégal de "se repositionner" en Amérique Latine, sous-région où il n'y a qu'une seule ambassade sénégalaise implantée au Brésil.
 
Il a par ailleurs relevé la faible présence du Sénégal en Europe centrale et orientale, où la seule exception reste la Russie.
 
Le ministre des Affaires étrangères a souligné que son département travaille à "mettre en œuvre" les orientations définies par le chef de l'Etat, Macky Sall, dans le domaine de la diplomatie.

APS




Samedi 23 Février 2013
Notez


1.Posté par gfdffddsff le 23/02/2013 18:38
C'EST CLAIR CE CONNAR N'A AUCUNE IDEE OU PROPOSITIONS, TOUT SORT DROIT DE LA TETE DE MACKY SALL. DES AMBASSADES POUR CLASSER LA CLIENTELE POLITIQUE. RIEN QUE CELA. DES MILLIARDS EN L'AIR ENCORE POUR RIEN ABSOLUMERNT RIEN. AUCUN RESULTAT OU POSITIVES RETOMBEES. NUL N'A BESOIN D'OUVIR DES AMBASSADES A NE PLUS EN FINIR POUR FAIRE UNE BONNE DIPLOMATIE. LA PREMIERE REGLE DIPLOMATIQUE EST DE DONNNER SA DIGNITE AU PEUPLE. ON TESPECTE UN PEUPLE ET INVESTIT DANS UN PAYS UNIQUEMENT PAR LE BON TRAITEMENT DONT FONT L'OPBJET SES HABITANST.PAS PARCEQU'IL YA UN PARC INFIN D'AMBASSADES. RIEN QUE DES PREDATEURS CETTE BANDE DE SALIGOTS.

2.Posté par Ernesto le 23/02/2013 20:13
Homme athlète Mur avec gros et long sexe baise bien cherche femme à baisé alors me contacter en toute toute discrétion sur ma boite barhamdos@hotmail.fr . Déplacement et voyage j'accepte.

3.Posté par Sakhewar le 23/02/2013 22:54
"La Guinée équatoriale, un potentiel pour le Sénégal dans le domaine des infrastructures". Dixit notre MAE. Il veut certainement dire "le secteur des BTP" de notre pays qui gagnerait des marchés pour développer des infrastructures en GE, du reste comme Atépa et autres ont déjà fait. Rien de nouveau sous le soleil quoi...
Une autre incongruité qu'on entend de la bouche de ce nouveau chef de notre diplomatie, c'est la fameuse "diplomatie géographique". There is no such thing as a "diplomatie géographique". Notre brave Ministre-manioc veut certainement parler de la diplomatie de proximité géographique ou de bon voisinage tout simplement". Attention aux concepts qu'on manipule surtout quand on n'a pas été loin à l'école. My two cents...pour les amateurs qui nous dirigent et qui nous font tellement honte !

4.Posté par bath le 23/02/2013 23:43
Mesure inutile et couteuse pour le contribuable senegalais. Et la rupture dans tout ca?



Dans la même rubrique :