Deux détenus de Guantanamo au Sénégal : La coalition Jubanti n’exclut pas de poursuivre les autorités pour atteinte à la sûreté de l’Etat


Deux détenus de Guantanamo au Sénégal : La coalition Jubanti n’exclut pas de poursuivre les autorités pour atteinte à la sûreté de l’Etat
Sur la base de deux  documents présumés émanant du ministre de la défense des Etats unis, la coalition « Jubanti Sénégal » a alerté sur la menace que pourrait constituer pour le Sénégal, l’accueil sur notre territoire des deux détenus de Guantanamo, Salem Abdul Salem Ghereby, âgé de 55 ans, et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour de 40 ans.
Selon Mouth Bane, coordinateur du mouvement et ses camarades, le  Sénégal partage les mêmes frontières avec le Mali qui est dans une crise au Nord à cause d’attaques terroristes. « Et nous vivons dans un contexte social où les menaces djihadistes se sont accentuées. »
Il serait dangereux selon lui, que Macky Sall accepte « l’offre piégée de Brack Obama ».
Selon lui, en outre, le premier nommé des prisonniers étant spécialiste de la manipulation d’armes et aussi ayant des connaissances dans les poisons, tandis que son compatriote est spécialisé dans la manipulation de bombe, il serait dangereux pour la population locale d’accueillir ces personnes.
« D’autant plus que d’ici quelques années les terroristes n’excluent pas de développer le bioterrorisme ; on pourrait empoisonner des gens sur une grande échelle», dira Mouth Bane.
A cet effet, la coalition  décide de poursuivre en justice toute personne qui détiendrait des informations  dans cette affaire sans pour autant les divulguer, selon Mouth Bane « il s’agit d’atteinte à la sûreté de l’état ».
La coalition a aussi demandé à être éclairée par les autorités sur les conditions d’accueil de ce deux prisonniers au Sénégal, à savoir dans quelles conditions ces gens seront au Sénégal, et quelle en est la contrepartie ? 
 
Mardi 19 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016