Déthié Fall : « Ce pays va très mal... Rewmi va marcher avec Y en a marre… »


Déthié Fall : « Ce pays va très mal... Rewmi va marcher avec Y en a marre… »
Dans le département de Mbour où il a effectué ce week-end, une tournée politique, Déthié Fall a fait le diagnostic de la situation économique du pays. Il a ainsi dressé un tableau sombre de la situation du pays. « Le pays va très mal. Et le président Macky Sall le sait mieux que quiconque. Dans la commune de Mbour, depuis qu’il est là, il n’a pas posé une seule pierre dans le sens de prendre en compte certaines préoccupations des populations dans les infrastructures », dénonce le vice-président de Rewmi. Qui ajoute : « je ne vous apprends pas que le taux de chômage est en hausse dans le département et que le tourisme est agonisant. Les hôtels ferment, occasionnant du coup, des pertes d’emplois chez les jeunes. Aujourd’hui, la pêche industrielle n’est pas bien organisée. Ce qui constitue une menace sérieuse sur la pêche artisanale ».
 
A en croire le vice-président de Rewmi, cette situation est ressentie dans tous les secteurs d’activité du Sénégal. « Les populations de Mbour vivent les mêmes difficultés que les autres communes du pays», souligne-t-il.
Pour le numéro 2 de Rewmi, « si le Sénégal agonise, c’est parce que Macky Sall n’a pas les capacités requises pour diriger correctement ce pays ». Selon lui, « les populations souffrent dans leur quotidien et peinent à assurer le minimum ».
 
C’est pourquoi il demande au président de la République d’arrêter de leurrer les Sénégalais avec des slogans à n’en plus finir, qui ne servent à rien, et qui commencent à lasser très sérieusement. Cette situation, selon le camarade d’Idrissa Seck, mérite d’être dénoncée à la face du monde. C’est pourquoi, il soutient que son parti le Rewmi, va prendre part à la marche du mouvement Y’en a marre prévue, le 7 avril prochain à la place de l’Obélisque. Cette tournée politique du numéro 2 de Rewmi a eu lieu, au moment où des concertations se tiennent entre les leaders de l’opposition. Ceci, pour arriver à l’élaboration d’une liste unique pour aller ensemble aux Législatives de 2017. L’opposition, dans sa stratégie, veut imposer au Président Macky Sall, une cohabitation à l’Assemblée nationale. Un tel succès, selon Déthié Fall, permettra à l’opposition d’engager les réformes nécessaires au développement du pays.
EnQuête
Lundi 3 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :