Des opposants marchent le 8 octobre à Dakar, pour "la démocratie"

La Coalition de l’opposition patriotique "Boolo taxawu askan wi", dont est membre le Parti démocratique sénégalais (PDS), organise une marche le 8 octobre prochain, à Dakar, pour "la défense du pays et de la démocratie", ont annoncé ses responsables, vendredi à Dakar.


Des opposants marchent le 8 octobre à Dakar, pour "la démocratie"
DAKARACTU.COM"[…] Nous demandons à toutes les organisations et à tous les citoyens de participer, avec nous, à la marche que la Coalition de l’opposition patriotique +Boolo taxawu askan wi+ a décidé d’organiser le 8 octobre 2013 à Dakar, pour la défense du pays et de la démocratie", a déclaré Oumar Sarr, l’un des responsables de cette nouvelle coalition de l’opposition. 
 
La marche du 8 octobre vise aussi à dénoncer "la mal gouvernance" et "la corruption" du pouvoir actuel, selon le porte-parole de cette coalition. 
 
Les organisateurs de cette marche entendent aussi protester contre la pénurie d’eau à Dakar et les coupures d’électricité. 
 
Le PDS et ses alliés déclarent aussi vouloir "intensifier la lutte, pour mettre fin à la dégradation de notre pays, pour la libération immédiate et sans condition des prisonniers et otages politiques", a affirmé M. Sarr, faisant allusion aux responsables de l’opposition et proches de l’ex-président Abdoulaye Wade emprisonnés pour enrichissement illicite. 
 
"Son dossier d’accusation est désespérément vide et il aurait fallu procéder à la clôture de l’information et déclarer le non-lieu" en sa faveur, a-t-il soutenu, parlant de l’ancien ministre Karim Wade, emprisonné depuis avril dernier pour enrichissement illicite. 
 
Oumar Sarr, qui a dirigé plusieurs ministères quand Abdoulaye Wade était au pouvoir, a cité, comme "prisonniers et otages politiques", Bara Gaye (jeune militant du PDS), Alioune Aïdara Sylla (ancien député PDS), Thierno Ousmane Sy (ancien conseiller du président Wade), Ibrahima Diallo (ancien directeur général de la Société nationale des eaux du Sénégal) et Ndèye Khady Guèye (ancienne directrice du Fonds de promotion économique). 
 
Selon lui, le pouvoir actuel administre une "justice des vainqueurs, qui met en péril la démocratie", en jetant en prison des proches de l’ex-président de la République. 
 
Le porte-parole de la Coalition de l’opposition patriotique "Boolo taxawu askan wi" a dénoncé des "marchés publics signés soit directement, par entente directe, soit indirectement, par appel d’offres restreint". 
 
And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS) de Mamadou Diop Decroix, l’Union des centristes du Sénégal (UCS) d’Abdoulaye Baldé et le Parti social-démocrate (PSD/Jant Bi) de Mamour Cissé - qui étaient tous ministres d’Abdoulaye Wade - sont membres de la Coalition de l’opposition patriotique "Boolo taxawu askan wi".
APS




Samedi 21 Septembre 2013
Notez


1.Posté par Mamadou le 21/09/2013 14:53
des bla bla,vous cherchez que pour se sauver,et vous voulez utiliser la population.Es ce que quand vous étiez au pouvoir vous aviez pensé à la population,aujoudrhui vous êtes en situation parce qu'on vous demande de rendez ce que vous avez voler et vous êtes là à organiser des marches,



Dans la même rubrique :