Des observateurs africains dénoncent le "traitement déséquilibré" de médias étrangers


Des observateurs africains dénoncent le "traitement déséquilibré" de médias étrangers

La Mission d’observation électorale de la Société civile africaine a dénoncé, jeudi à Dakar, le comportement de certains médias internationaux, ‘’qui ont fait un traitement déséquilibré’’ entre les deux candidats en lice pour un second tour du scrutin présidentiel.

‘’Nous regrettons et tenons à dénoncer la tendance à un traitement déséquilibré de l’information frisant le caractère de privilège accordé ou celui de parti pris par une presse internationale’’, a dit Dagbara Innocence Touré, porte-parole de ladite mission.

Cette structure, qui regroupe plusieurs Organisations non gouvernementales (ONG) africaines et des organisations de la société civile du continent, a tenu jeudi à Dakar un point de presse sur la présidentielle sénégalaise et sa couverture par les médias.

‘’La presse étrangère (...) au regard et à l’écoute de leurs commentaires post-électoraux du scrutin du 26 février dernier (…) a procédé à un traitement déséquilibré de l’information’’, a accusé M. Touré devant des journalistes sénégalais et africains.

‘’Nous invitons l’ensemble de la presse internationale (à) au traitement équilibré de l’information entre les candidats afin de les mettre tous, sans passion, au même pied d’égalité et au même degré de traitement’’, a insisté le porte-parole des observateurs africains.

Sur cette question, il a dit que la mission attire, "à toutes fins utiles, l’attention du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).

Selon la Mission d’observation électorale de la Société civile africaine, les journalistes sénégalais ont fait une couverture de la présidentielle avec la plus stricte neutralité.

‘’Nous félicitons les médias nationaux pour leur sens de professionnalisme, de probité et de suivi de l’éthique dans le traitement de l’information post-électorale’’, a encore dit Dagbara Innocence Touré.

‘’Nous donnons un satisfecit aux télévisions nationales, notamment la RTS, pour leurs initiatives prévues pour le second tour avec l’organisation d’un débat télévisé entre les deux candidats compétiteurs’’, s’est encore félicité la Mission d’observation de la Société civile africaine.
APS

Jeudi 1 Mars 2012




1.Posté par ngom C R v le 01/03/2012 21:50
macky sall traite les religieux de citoyens ordinaires ,TOUBA anule sa visite au sein de la cité religieuse jusqu 'a nouvel ordre .soyons prudent car nous sommes des mourides et non des mackistes

2.Posté par Élu le 01/03/2012 22:25
Ngom maky kay c fini MM. S'il passe il aura bethio sur le dos j'espère k kara n va pas entrer dans la danse

3.Posté par Da real jolofman le 01/03/2012 22:36
Macky est talibe mouride aussi au meme titre que Wade. dans l'ideologie tous les talibes sont egaux. Serigne touba allait jusqu'a considerer ses propres fils comme des talibes qui doivent faire le diebbelou. Si on se retrouve dans une situation de competition entre deux talibes mourides. je comprends la neutralite du khalif. Wade est mouride il y a des mourides qui le soutiennent pas tous. wade est un politicien, il n'est ni marabout, ni mbacke mbacke encore moins un erudit du mouridisme. et puis il va degager, c'est le peuple qui l'a elu qui ne veut plus de lui. ce n'est ni une affaire de confrerie, ni de talibe. Qu'il degage d'ailleurs, lui qui a mis la politique et l'argent sale dans les tarikhas
Pas d'intox

4.Posté par ali le 01/03/2012 22:40
yèèn doul vous avez ruiné le pays...macky ou wade je m'en fous...que tous les citoyens soient traités de la meme façon,qui a peur de çà?vous nous retardez avec vos visions du moyen-age....votez wade si vous voulez...les patriotes continueront à combattre l'injustice que vous voulez imposer aux nombreux senegalais honnetes...merde!!!

5.Posté par Djambar le 01/03/2012 23:15
Un marabout n'a pas plus de mérite qu'un autre sénégalais, arrêtez de les traiter comme des descendants de Dieu.. L'expérience a montré que certains d'entre eux; mourides ou tidjanes ou autres, ne sont mus que par l'argent, les belles voitures, les belles villas....A force de se référer aux marabouts, ils finiront par se croire des êtres supérieurs, alors que le Prophète Mouhammed récusait tout ça. Au Sénégal, comme jadis en Europe, la religion était centrale mais il finira, soit par devenir un Etat islamique avec la charia, ou alors départir la gestion étatique de cette classe dite des marabouts..
Abdoulaye Wade ne quittera jamais ce pays sans avoir créé un grand conflit entre mourides et tidjanes.; entre hal poulars et ouolof, entre casamançais et gens du nord du Sénégal.

6.Posté par Atika le 02/03/2012 04:10
Les partisans de Wade votre disque est rayé. Vos intoxications et vos mensonges ne passerons pas.
Macky sera Président et parmi ceux qui vont voter pour lui il y aura des mourides.
Quand à Bethio, c'est un fou. Il avait donné un Ndiguel au 1er tour et Wade n'a pas dépasser 35% donc il doit comprendre qu'il ne représente rien.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016