Des investisseurs italiens veulent faire travailler 500 jeunes sénégalais par an


Des investisseurs italiens veulent faire travailler 500 jeunes sénégalais par an
DAKARACTU.COM Un groupe d'investisseurs italiens;, veut faire travailler plus de 500 jeunes sénégalais par an.
Ce groupe d'investisseurs, qui ont séjourné au Sénégal il y a quelques mois pour une visite de travail, de nous révéler : "nous avons rencontré les autorités en charge des investissements pour finaliser notre projet à Dakar. Ce projet entre dans le cadre du programme "Yonnu Yokuté" du Président Macky Sall sur la création d'emplois au Sénégal. Notre projet, qui porte sur le secteur du cuir, a pour objectif de créer 500 emplois pour la jeunesse sénégalaise par an."
Ils comptent revenir à Dakar dans les prochains jours, avec l'espoir de  finaliser une bonne fois leurs négociations avec les autorités étatiques. Une démarche à saluer car participant au développement du pays.Pour précision ,ce groupe d'investisseurs italiens est différent de la societe Figros qui est aussi basée en Italie.
Dakaractu2




Mardi 23 Avril 2013
Notez


1.Posté par Senegalais lamda le 22/04/2013 20:27
Délocalisations, une géographie bouleversée par la crise
par Laurène Fauconnier - 19 Juillet 2011
http://www.metiseurope.eu/delocalisations-une-geographie-bouleversee-par-la-crise_fr_70_art_29169.html

2.Posté par diogo le 22/04/2013 20:54
ils sont de vrais travailleurs ces italiens et ils sont tres genereus ,ils faut les encourager a venir s investir au senegal et c est je vous le dit..pour connaissance de cause que ..

3.Posté par gueye le 23/04/2013 02:56
COUP DE BLUFF C UN ITALIEN VOUS ALLEZ VOIR

4.Posté par El Bachir le 23/04/2013 22:49
J'ai pitié de lui. Primo, un vrai entrepneur ne vient pas au Sénégal au moins qu'il es fou. Secondo, il connais pas que au Sénégal ya l'Université du BLUF et de la MENSONGE! Si jamais arrive à s'implanter ici, ils vont bien le plumer comme un poullet

5.Posté par doxondem le 25/04/2013 00:16
Ca reste encore bq pour arriver à 2 millions d'emplois /an promis pr Maky,patience



Dans la même rubrique :
Le Tourisme en Afrique

Le Tourisme en Afrique - 27/08/2014