Des chars et des unités d’intervention pour protéger le délibéré du Conseil constitutionnel


Des chars et des unités d’intervention pour protéger le délibéré du Conseil constitutionnel
DAKARACTU.COM  Le dénouement de tout la polémique autour de la validité de la candidature de Me Wade doit avoir lieu le 29 janvier prochain. L’Etat veut prendre toutes les dispositions pour éviter des perturbations. Un dispositif sécuritaire impressionnant est prévu lors de la publication de la liste finale des candidats à la présidentielle. Selon l’Observateur, que la candidature du président sortant soit validée ou pas, aucune manifestation ne sera tolérée. Les juges du Conseil constitutionnel ont entre leurs mains le devenir politique de Me Wade et l’avenir du PDS.
Jeudi 19 Janvier 2012




1.Posté par ASS le 19/01/2012 13:57
Il ne faut pas oublier les avions rafales aussi, les hélicopters, les ordres de stalines, les radars a installer a côté, des démineurs aussi, des artificiers ausiiiiiii. HAHAHAHAHHAHAHHAHAHAH
On nous tu nous senegalais mais on ne nous déshonore pas

2.Posté par madpro le 19/01/2012 21:52
l Etat ne pourra pas proteger ces juges pendant le reste de leur vie ainsi qu toutes les personnes qui leur sont cheres . si ca tourne mal a cause d eux on fera mal
le katel internationnal signe



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016