Des Sénégalais soulagés se préparent pour un second tour


Des Sénégalais soulagés se préparent pour un second tour

 Des citoyens rencontrés lundi au centre ville de Dakar semblent soulagés du déroulement pacifique de la présidentielle, se projetant déjà sur l’avenir immédiat représentée par le second tour de scrutin annoncée entre le président sortant, candidat des Fal2012, Me Abdoulaye Wade, et le candidat de la coalition Macky 2012.
 

Relayés depuis hier (dimanche) à partir des bureaux de vote après dépouillement, les résultats, perçus des stations de radio jusque tard dans la soirée, ont conforté ces personnes vers cette option.

‘’Je pensais qu’on ferait face à des scènes de violences. Mais tel n’a pas été le cas. Je souhaite que ce soit ainsi après la proclamation des résultats définitifs’’ affirme Doudou Fall, un commerçant rencontré au centre ville.

Se disant ’’très fière’’ de ses compatriotes qui ont su montrer au monde entier leur maturité, Nafi Koné estime pour sa part qu’on est "très loin des émeutes prédites par les médias depuis un certain temps".

"Les morts pouvaient être évités si on avait laissé le peuple décider", a-t-elle souligné. Les manifestations organisées régulièrement par le Mouvement du 23 juin (M23) pour contester la validité de la candidature de Me Wade, ont fait une dizaine de morts dont un policier à Dakar et à l’intérieur du pays.

Aujourd’hui, ’’seul le langage des urnes est audible dans de telles situations. Certains citoyens n’ont pas su attendre le 26 février et cela a été dramatique pour l’image du pays", note encore Ndioguou Dia, étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il dit espérer ainsi que la démocratie triomphera à l’issu du processus électoral.

"Je suis persuadée que tout se passera en paix. Les activités redémarrent, c’est ce qu’on souhaite", affirme Mame Fatou Guèye, administrateur civil. Là où Yacine Pouye, économiste, estime que "les urnes ont parlé".

Pas du tout "surprise" par les résultats, encore moins par le déroulement du scrutin, elle a souligné que le Sénégalais n’est pas violent, même si pouvoir et opposition n’ont pas su s’asseoir autour d’une table pour trouver un terrain d’entente, a-t–elle ajouté.

"Tout ce qui s’est passé avant les élections est triste pour le Sénégal, mais la suite sera plus reluisante pour tout le peuple", prédit pour sa part Younis Top.

APS

Lundi 27 Février 2012




1.Posté par wade le 27/02/2012 14:36
TOUS AVEC VOS PELLES(cartes) pour enterrer la dictature et le clanisme au second tour

2.Posté par khady77 le 27/02/2012 20:51
SENEGALAISES SENEGALAIS RIONS UN PEU EN SE RAPPELANT ( MA CARTE MA PERTE ) alors à vos pelles
RAPPEL A NOTRE NOUVEAU PRESIDENT ! ! !
- NOUS VOULONS UNE VRAIE REPUBLIQUE
-CE PEUPLE VEUT ETRE RESPECTE
-CE PEUPLE VEUT UNE VRAIE JUSTICE
CE PEUPLE VEUT UNN LANGUAGE DE VERITE
-CE PEUPLE VEUT LA FIN DES PARISITES DE LA REPUBLIQUE fini ces MBAYE PEKHE , CES COLONEL CISSE , CES CONNERIE DE ministres D'etat , la promotion des gouroux SERIGNE MODOU KARA , DES BETHIO THIONE OUI ! PRESIDENT LE CHANTIER EST LARGE ET NOBLE PARCEQUE CEST UN AUTRE SENEGAL QUE VOUS DEVEZ CONSTRUIRE ET LA VOUS AVEZ VOTRE PEUPLE QUI SERA DERRIERE VOUS

3.Posté par c r v sénégal le 27/02/2012 22:52
soulagée par koi? dommage ke benno n'est pas deuxiéme com macky.je préfére 1000 fois abdoulaye wade ke de livrer le sénégal à un mécréant Macky sall est le représentant de l'ordre franmaçonnique.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016