Dernière minute: ça chauffe à la Place de l'Indépendance. Idrissa Seck est arrivé après avoir forcé les barrages


Dernière minute: ça chauffe à la Place de l'Indépendance. Idrissa Seck est arrivé après avoir forcé les barrages
DAKARACTU.COM  Les manifestations reprennent de plus belle. Les manifestants sont sur place, Ibrahima Fall est sur le point d'arriver et le cortège d'Idrissa Seck est arrivé sur place. Les forces de l'ordre ont commencé à lancer les grenades lacrymogènes. Le cortège d'Idrissa Seck a été attaqué. Mais Idy a forcé à bord d'une voiture blindée. 
Samedi 18 Février 2012




1.Posté par jupiter le 18/02/2012 16:58
merci presi il fat briser les chaines du desespoir

2.Posté par BOURDJOLLOF le 18/02/2012 17:09
MERCI IDY TU NOUS MONTRE LE CHEMIN A SUIVRE ALKATY YI AY NIT LAGNOU BO LEN DORREMOU METI CE NE SONT PAS DES ROBOTS DOOR FAYOU

3.Posté par khady77 le 18/02/2012 18:22
Merci aux freres yen à marriste , à IBRAHIMA FALL , à IDRISSA SECK à CHEIKH BAMBA NDIEYE à l'ensemble du M23 bref à tous le peuple senegalais qui lutte en ce moment pour briser les chaines de l'esclavage ,pour son honneur et pour sa fierté
MOI JE SUIS FIERE DETRE SENEGALAISE , Jappelle toute la diaspora à soutenir cette lutte citoyenne

LA LUTTE CONTINUE VIVE LE SENEGAL

4.Posté par Ousmane Dia le 18/02/2012 19:59
Facebook
Merci à vous Présidents Idrissa SECK, Ibrahima FALL, Cheikh Mamadou Habiboulaye DIEYE, vous nous avez rendu notre fiertè et tous derrière vous car la lutte continue !!!!!!!!

5.Posté par Samba-Alassane Thiam le 18/02/2012 21:18
Facebook
Nous suivons avec beaucoup d'attention les manifestations qui se déroulent à Dakar et déplorons la brutalité des services de police.

Ces événements appellent deux observations.

(1). L'agression de la Zawiyya El Hadj Malick Sy est comparable à la profanation des synagogues des juifs. Gardons nos têtes bien entre les épaules et les pieds sur terre pour ne pas glisser vers des actions revanchardes. Le Gouvernement du Sénégal doit encore une fois présenter des excuses publiques pour prévenir les réactions excessives.

(2). Le danger de suivre la voie de l'affrontement indiquée par Abdoulaye Wade, c'est de gouverner dans les conditions qui ont éloigné le Président Georges W. Bush de son premier programme de gouvernement pour se consacrer principalement à l'intelligence et au tout sécuritaire. La bonne route pour amener le peuple réel à s'exprimer en paix, c'est de le conduire à voter et sécuriser son choix.

Nous observons également que l'arbitrage religieux entre les protagonistes dans la classe politique est trés compliquée à l'état actuel du processus électoral. Abdoulaye Wade peut s'exercer au chérifisme pour se découvrir une parenté avec le Prophète Muhammad (PSL) mais il sera battu à plate couture par A ou par B.

Nous rappelons aux candidats que le Président Nelson Mandela avait catégoriquement refusé de suivre les manœuvres criminelles des présidents Peter Botha et de Frederik De Klerk qui entendaient précipiter l'Afrique du Sud dans une guerre civile perpétuelle. L'Histoire a retenu son intelligence politique face à des adversaires cruels et son heritage politique est celebre dans le monde entier.

Sentiments patriotiques.

Fait au Cap, en Afrique du Sud
Le 18 Fevrier 2012.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016