Dernière minute: Pour présenter leurs condoléances à la famille de l’étudiant Mamadou Diop, les leaders du M23 à Mbour ce matin


Dernière minute: Pour présenter leurs condoléances à la famille de l’étudiant Mamadou Diop, les leaders du M23 à  Mbour ce matin
DAKARACTU.COM - Les leaders du M23 seront ce matin à Mbour pour présenter leurs condoléances à la famille de l’étudiant qui a été tué par la police lors des manifestations du mardi dernier. Ils seront accompagnés par leurs camarades de Mbour.
Jeudi 2 Février 2012




1.Posté par ZAK le 02/02/2012 14:10
que des hypocrites dans ce mouvement, ils ont sacrifie le fils d autrui, ils utilisent ce meurtre a des fins politiques

2.Posté par Citoyen le 02/02/2012 14:26
Penser une seule seconde qu'après tout ce qui vient de se passer Wade va aller aux elections pour les perdre, c'est être d'une naivete complice. Surtout apres sa dernière declaration : "les dernières turbulences n'étaient qu'une legere brise".Quel mépris pour tous ces morts.
Pour qui connait Wade, il n'appelera jamais a aller a des elections s'il n'était pas sûr de les emporter. Car ni Wade, ni Karim, ni Ousmane Ngom ne sont suicidaires.
Les observateurs n'y verront que du feu comme en 2007 grace au fameux logiciel. Et le Conseil Constitutionnel sera prompt a valider sa victoire comme lettre a la poste.

3.Posté par Citoyen le 02/02/2012 14:54
Penser une seule seconde qu'après tout ce qui vient de se passer Wade va aller aux elections pour les perdre, c'est être d'une naivete complice. Surtout apres sa dernière declaration : "les dernières turbulences n'étaient qu'une legere brise".Quel mépris pour tous ces morts.
Pour qui connait Wade, il n'appelera jamais a aller a des elections s'il n'était pas sûr de les emporter. Car ni Wade, ni Karim, ni Ousmane Ngom ne sont suicidaires.
Les observateurs n'y verront que du feu comme en 2007 grace au fameux logiciel. Et le Conseil Constitutionnel sera prompt a valider sa victoire comme lettre a la poste.
La seule issue c'est de continuer les manifestations partout. Face a la revolte du Peuple et la pression internationale qui s'accentue, aucun regime ne tient (surtout pas un pays aussi dépendant que le Senegal). Des exemples recents nous l'ont montré.
L'erreur fatale pour les leaders d'opposition serait de décider d'abandonner cette lutte pour aller battre campagne pour des élections ou : le juge est ce Conseil Constitutionnel qui a validé une candidature inconstitutionnelle, l'organisateur est celui la meme qui controle les forces de sécurité criminelles, et leur principal adversaire un homme qui n'a cure que des sénégalais soient assassinés (aussi lâchement). Si ces conditions leur paraissent acceptables, alors qu'ils aillent battre campagne comme des naifs, car décidément ils n'auront jusqu'au bout pas compris l'individu Abdoulaye Wade malgré ses agissements et ses propos.

4.Posté par Papy1 le 02/02/2012 17:25
Qui est REELEMENT l’homme Abdoulaye Wade.
Je disais a un ami mercredi matin que Wade s'en fou, même s'il y a cent morts du cote de l’opposition ou de la société civile cela ne lui fera aucun effet. Tant que des gens comme Aida Mbodj, Ousmane Ngom, Cheikh Tidiane Sy, Amadou Sall et Cheikh Tidiane Diakhate ou leurs familles ne sont pas TUES, le reste ne l'intéresse pas.
Wade ne parlera pas a la Nation même s’il y a milles morts, rappelez vous qu’il avait prit 21 jours au soir de 23 Juin pour enfin s'adresser a la Nation dans un meeting purement politique pour nous balancer que cet évènement l'avait prit de court et nous server du “Ma waxxon Waxeet”. Il a juré que cela ne se reproduirait plus JAMAIS.
Effectivement, Wade n’est ni un président respectueux des valeurs républicaines ni un politicien démocrate mais plutôt un RESISTANT guerrier endurcis par 26 ans de combats et je dis bien combats de la rue.
Abdoulaye Wade déroule son plan de champagne électorale tranquillement comme si RIEN ne s'est passé de graves au Sénégal ces derniers jours. C’est malheureux à dire mais seuls des morts de personnes importantes ou leurs familles dans son camp pourrait lui faire un CHOC. Etant donne que Abdoulaye Wade et son fils chéri Karim Métissa Wade sont des cibles difficiles a atteindre sans sacrifices humaines, et aussi disons nous que même si on atteint des cibles chéries, la aussi, l’Animal Résistant Abdoulaye Wade Assassin pourrait l’utiliser pour faire porter le chapeau a l’opposition et reporter les élections. Je trouve qu’a même que c’est de bonne guerre pour venger nos pauvres morts.
Une révolution intelligente avec des cibles précises pour obtenir des résultats politiques dans son camp est imminente, sinon les pauvres populations tuées dans les manifestations n'ébranleront JAMAIS Wade. Qui a tué Me. Seye?
Chers compatriotes réfléchissons et commençons a éliminer des personnes chéries par les hommes de Wade, je dis bien les hommes de Wade, ceux la même qui tiennent Wade, notre constitution et bien sure les élections a venir en otage, seul gage de remuer le monstre Abdoulaye Wade l'Assassin, qui nous regarde les yeux dans les yeux pour nous dire allez vous faire FOU…TRE ce n’est qu’une BRISE... On a affaire au diable en personne.
Vouloir compter sur les sentiments, les medias, la Communauté Internationale et les interventions des chefs religieux ne changera JAMAIS la position à Abdoulaye Wade.
“Dou Niit”.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016