Dernière minute : Les leaders du M23 ont quitté la place de l'Obélisque


Vendredi 27 Janvier 2012




1.Posté par HAMADOU SAKO le 28/01/2012 02:09
La question qui s'impose est de savoir quelle attitude les leaders de l'opposition peuvent avoir devant des centaines de policiers prêt à tuer ? Se faire tuer ou au moins se faire arrêter ? Ce serait la fin de la mobilisation à coup sûr. C'est comme à la guerre les généraux et les hauts gradés ne sont jamais en première ligne. Wade l'a tellement bien compris que du temps où il était dans l'opposition c'est tjours dans sa chambre à coucher que les forces de l'ordre, qui sont des enfants de coeur par rapport à ceux de l'alternance, venaient le trouver derrière Viviane pour l'arrêter. Alors que les média arrêtent de nous bassiner. C'est à croire que ils font partie du dispositif de Wade pour casser la révolution. Surtout que ces leaders n'ont fait que faire un repli tactic car par la suite ils ont tous été vus dans les champs d'opérations. Franchement que peut faire un homme désarmé face à des chars et des chiens enragés et sur-armés ?



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016