Dernière minute: Le directeur général des élections indique que 6,5 millions de bulletins ont été confectionnés pour chaque candidat


Dernière minute: Le directeur général des élections indique que 6,5 millions de bulletins ont été confectionnés pour chaque candidat
Le directeur général des élections, Tanor Tiendella Fall, a indiqué, lundi à Dakar, que le ministère des Elections a fait confectionner 6 millions 500 mille bulletins de vote pour chaque candidat à l’élection présidentielle du 26 février prochain.

‘’Pour chaque candidat, nous avons fait 6 millions de bulletins avec une marge de 500 mille en cas d’imprévus’’, a-t-il dit au cours de la cérémonie d’éclatement du matériel électoral dans les différentes circonscriptions électorales du pays et à étranger.

Le ministre des Elections Cheikh Guèye a précisé que son département ’’veille au détail prés pour respecter scrupuleusement les couleurs, les photos et les sigles apparaissant sur chaque bulletin’’.

‘’L’ensemble des bulletins seront acheminés dès ce samedi vers les autorités administratives, dans les représentations diplomatiques et consulaires’’, a annoncé M. Fall, soulignant que toutes les voies de transport seront utilisées jusqu’au jour du scrutin pour parer à toute défaillance et tout imprévu.

‘’Nous prévoyons de procéder au remplacement du matériel défaillant et des imprévus et il est prépositionné des avions civils et militaires le jour même du scrutin pour acheminer du matériel’’, a ajouté Cheikh Alioune Ndiaye, chef de la division logistique à la direction des opérations électorales.

S’agissant du vote militaire et paramilitaire, le directeur général des élections a dit que 23.003 bulletins sont prévus. Le vote se fera dans les capitales départementales les 18 et 19 février, une semaine avant le vote général des civiles.

A l’issue du vote des militaires, le reste des bulletins sera incinéré sur place pour éviter de connaître les tendances et que ces bulletins ne soient utilisés pour une éventuelle fraude.

’’Un budget de 3 milliards de francs a été alloué à l’exercice 2011 pour prendre en charge la présidentielle, les législatives et les sénatoriales de 2012’’, a rappelé M. Fall, soulignant que les 16 milliards de francs alloués dans le budget de 2012 sont partagés entre tous les acteurs intervenant dans le processus électoral.

Il s’agit des ministères des élections, des Affaires étrangères, de la Communication et de l’organe de régulation des médias chargé de la supervision de la campagne électorale, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).

’’Les forces de sécurité, la Commission électorale nationale autonome (CENA) et la Cour d’appel puisent également dans ce budget’’, a précisé le Directeur général des élections.

Ce budget devra également prendre en compte la révision exceptionnelle des listes pour les législatives prévues en juin 2012.

Quatorze candidats sont en lice dont deux femmes pour l’élection du président de la République du Sénégal.
Lundi 6 Février 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016