Dernière minute : Ibrahima Fall pour un report des élections.


Mardi 21 Février 2012




1.Posté par papiss le 21/02/2012 13:28
c'est trop tard mr fall
on vous l'avait dit
vous vous rendez aujourd’hui compte que les autres qui sont partis en campagne sont en avance sur vous et tu veux d'un report
mais notez que le senegal ne vous appartient pas
vous nous avez déçus vous nous avez deçus
si vous etes vraiment normal vous devez avoir honte
et en plus vous nous demandez de manifester et que vous n'avez pas de cohérence dans votre lutte
le senegal ne mérite pas de tels opposants

2.Posté par Talibé Serigne Touba le 21/02/2012 13:37
A l'instar de C. Bamba Dièye, Ibrahima Fall, dans l'irrespect total des autres candidats qui ont battu campagne à travers tout le pays, prône le report de l'élection présidentielle.
On retrouve ceux qui n'ont pas les moyens de battre campagne à travers le pays, mais surtout qui risquent de perdre leur caution par manque de représentativité et par conséquent pour impossiblité de réunir les 5% de suffrages requis.
Alors pour eux en dépit de tout bon sens, c'est le chaos ou le report des élections, même si les autres candidats ont un autre son de cloche!!!
L'élection présidentielle se tiendra le 26 février comme prévu par le calendrier républicain, nonobstant toute cette campagne de dénigrement de la fiabilité du fichier par des montages vidéos et des photos montages sur les cartes d'électeur, y compris ce chantage inacceptable au chaos tenu par ce duo de candidats aventuriers.

Ce ne sera pas la première fois que des candidats téméraires perdront leurs cautions, ni la dernière, ainsi va la vie au Sénégal ... et ailleurs.

3.Posté par Ziz le 21/02/2012 13:40
Papiss - C'est dommage que vous n'avez rien compris. Mr Fall suit la logique cohérente du M23, c'est a dire tout sauf la candidature de Wade.
Au contraire, il est l'un des seuls candidats (avec Bamba Dieye et Idy) qui ont respecte leur parole jusqu'au bout. Tous les autres ont bel et bien signe la charte du M23 mais n'ont pas eu la rigueur que nous attendons d'un leader.

IF n'a montre qu'il digne de confiance et qu'il est courageux. En tout cas il a ma carte!

4.Posté par A Ziz le 21/02/2012 14:06
L'élection présidentielle confronte des candidats INDIVIDUELS, ni des coalitions, ou des partis, encore moins des mouvements.
C'est la rencontre d'UN HOMME et de son PEUPLE!!!
Le M23 ou M24 ou M25 n'a aucun sens dans le cadre d'une élection présidentielle sauf à servir de prétexte pour refuser d'aller à l'élection.
Le M23 est un panier de crabe, puisqu'il fagocite des intérêts conflictuels. Il ne peut pas y avoir deux vainqueurs sortis des urnes. "une communauté de conflits d'intérêts n'a aucun sens"
Si leur intérêt commun fût l'obstacle à la candidature de Wade, cette lutte est devenue stérile depuis que la candidature de Wade était validée par le Conseil constitutionnel.

Wade est déjà candidat!!!!! Il ne reste plus qu'à le battre par les urnes et pas autrement.

Malheureusement ta carte risque de ne pas suffir mais lui servira peut être de lot de consolation!!!

5.Posté par NIASSE le 21/02/2012 14:13
Ibrahima fall et bamba dieye doivent annoncer leur retrait de cette mascarade electiorale et appeller a voter pour Niasse

6.Posté par LE PATRIOTE le 21/02/2012 14:46
Salam
La seule explication de l’attitude de Macky est l'existance d'un DEAL entre Wade et Lui ...c a d...Wade le propulse au 2nd tour et...le peuple aura le dilemme entre Wade....et Macky....donc entre la peste et le choléra...et mieux même Wade pourra perdre l'élection au profit de Macky ..car Macky va continuer avec les gens du PDS qui auront une garantie d'une impunité donc sans assurer une vrai rupture avec des sanctions des libéraux.... car comme tout le monde le sait Macky n'est pas le genre a s'imposer et à dire non face au pape du sopi...la preuve il a été chassé du PDS...on se souvient de la mediation de Madické Niang et autres....donc
MACKY=WADE=CONTINUITE DU PDS

7.Posté par LE PATRIOTE le 21/02/2012 14:46
Salam
Suite au constat d’un bon nombre de Sénégalais……..sur les problèmes concernant l’identification unique de chaque personne, (chaque personne et identifiée 10 fois sur le fichier électoral avec des Numéro d'identification national différent) ….ils ont essayé de corriger cette découverte en quoi faisant…..en changeant maintenant le numéro d'identification national de chaque personne……je m’explique pour les tests…..
--- Allez sur le site: www.elections2012.sn
---Cliquez sur le lien "Electeurs Residant au Senegal ou Electeurs a l'etranger (selon votre residence)
--- Entrez votre numéro de carte d'Identité et votre nom de famille
---Cliquez sur le bouton " Rechercer"

!!!!!!Coucou.... "Te Voila!!!!!!.......
…….NON NON NON ce n’est pas toi en fait…vérifie bien le Numéro d'identification national…oui c’est différents car ils ont maintenant supprimer le 1er chiffre donc ce n’est plus le même numéro tu te retrouves avec 12 chiffre comme Numéro d'identification national contrairement a ce qui est dit dans le Journal .Officiel. N° 6240 du Mercredi 07 Septembre 2005 avec le Décret n° 2005-787 du 6 septembre 2005 où il est dit clairement que :
Article premier. - La carte nationale d’identité numérisée qui procède du modèle ci-annexé comporte :
Au recto : Outre le drapeau du Sénégal et les deux photographies dont l’une plus petite dite fantôme se trouve à la droite de la carte, les mentions suivantes :
République du Sénégal …..
..
..
Numéro d’identification national.
Ce numéro contient treize (13) chiffres qui peuvent être suivis d’un indice de différenciation :
1 chiffre pour la codification du sexe :
* 1 pour le sexe masculin
* 2 pour le sexe féminin
3 chiffres pour la codification du centre d’état civil qui a enregistré la naissance ;
4 chiffres pour indiquer l’année d’enregistrement de la naissance par le centre d’état civil ;
5 chiffres indiquant le numéro sous lequel la naissance a été enregistrée par le centre d’état civil.

Ce qui se passe actuellement est assez simple…tout le monde constate que ce fichier quoi qu’on dise contient des incohérences notoires et très graves… les esprits cartésiens ou les informaticiens diront que c’est juste un problème de requête….oui c’est vrai mais tout est dans la requête car ce sont ces même requêtes qui ont permis d’aller fouiner dans la base pour sortir la liste électoral qu’ils ont distribué à tous les candidats à la présidentielle. Et pour mes amis informaticiens, ils doivent savoir que pour ces genres de travaux l’identification unique est même la clé, la base de la conception et donc tous les critères doivent être utilisé donc il fallait utiliser les 13 chiffres du numéro d’identification nationale.et ceci tout débutant en informatique le sait…donc est une erreur au niveau de la requête, ou bien ça était fait sciemment pour d’autres fins. ???? Le constat est que PLUS ILS SE DEBATENT pour faire des corrections PLUS ILS S’ENFONCENT…..
Donc la grande question est : Que vaut la liste électorale qu’on a distribuée aux candidats ????
Pourquoi ils se sont rués très vite pour corriger ce problème si ce n’était qu’un petit bug de logiciel…

Vous comprenez pourquoi Wax Waxet continue de clamer haut et fort qu'il va gagner les elections du 26 fevrier 2012 dès le 1er tour...
http://www.elections2012.sn

8.Posté par KALIX le 22/02/2012 01:20
Des journalistes s’invitent au complot
Voilà qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur le complot fomenté par Idrissa SECK contre le peuple sénégalais, qu’une certaine presse s’invite au débat et se présente en défenseur du Diable !
Convoqués dans un hôtel de la place par Idrissa SECK et son ami BARA TALL, des journalistes ont reçu des enveloppes d’argent dont la somme est comprise entre 500 000 et 1 000 000 f CFA. Et même deux patrons de presse ont été cités dans cette affaire. Parmi la DIZAINE de journalistes reçus par Idrissa Seck et BARA TALL, figurent d’honnêtes citoyens qui ont vendu la mèche. L’objectif visé à travers cette démarche antirépublicaine et antidémocratique, c’est de s’attaquer au président Wade et à son porte parole dans les éditions de demain mercredi 22 février, et essayer redorer l’image d’ Idrissa Seck auprès de ses bailleurs de fond qui n’ont pas cautionné le recrutement d’anciens militaires pour installer le CHAOS au Sénégal.
Une « conspiration » contre le peuple Sénégalais fomentée par des personnes « à la fois puissantes et dangereuses » tapies secrètement dans les arcanes des médias ». Comme pour dire l’ennemi du peuple sénégalais est à l’intérieur des murs, pas à l’extérieur.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016