Dernière minute: Deux mairies d’arrondissement incendiées à Pikine


Dernière minute: Deux mairies d’arrondissement incendiées à Pikine

Les mairies des communes d’arrondissement de Mbao et Guinaw-Rails/Sud, dans le département de Pikine (banlieue de Dakar), ont été saccagées puis incendiées dans la nuit du dimanche, occasionnant d’énormes pertes, a constaté un reporter l’APS.

Ces deux municipalités, respectivement dirigées par les libéraux Mamadou Seck et Abdoulaye Diop, ont été incendiées par des manifestants, opposés à la candidature du président sortant Abdoulaye Wade qui veut briguer un troisième mandat à l’élection présidentielle du 26 février prochain.

Les deux édiles sont tous des responsables locaux du Parti démocratique sénégalais (PDS, pouvoir). M. Seck est par ailleurs président de l’Assemblée nationale.

Les résidus de chaises, tables et autres papiers partis en fumée ainsi que des tas de pierres et vitres cassées sont encore visibles dans les locaux de ces mairies sinistrées.

Sur place, plusieurs militants et sympathisants du PDS, ainsi que de nombreux curieux ont défilé dans toute la matinée sur les lieux, pour constater les dégâts et apporter leur soutien aux deux maires.

Le maire de Mbao, Mamadou Seck, a condamné le saccage. ‘’Je pense qu’il y a encore des gens qui ne veulent pas aller à l’élection, car celui qui est prêt, ne se livre pas à de tels actes’’, a dit M. Seck.

Il a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances du drame et rechercher les coupables et a invité l’Association des maires du Sénégal ‘’à prendre ses responsabilités’’ pour éviter à l’avenir de pareils actes.

Son collègue de Guinaw-Rails/Sud, Abdoulaye Diop, a soutenu ne pouvoir évaluer les pertes. ‘’Tout ce qui étai matériel informatique, des motopompes, l’ensemble de notre matériel a été incendié, mon bureau complètement ont été détruits.’’

Selon M. Diop, les manifestants repoussés une première fois par la police, peu après 22 heures dimanche, étaient revenus plus tard après le départ des forces de l’ordre, avant de mettre à sac la mairie.

A la question de savoir s’il avait une idée des auteurs de ce forfait, M. Diop a répondu : ‘’C’est le M23 qui est passé là. Ce sont eux (les animateurs du mouvement protestataire) qui appellent les jeunes à la violence et tout ce qui se passera dans ce pays, ce sera de leur responsabilité’’.

Il a annoncé que son équipe entend porter plainte auprès des autorités compétentes pour mettre la main sur les responsables du saccage de la mairie.
APS

Lundi 20 Février 2012
APS




1.Posté par FRAUDE 2012 le 20/02/2012 17:27
Faut tout bruler une bonne fois pour toute et donnez l'adresse des maisons de ministres c'est urgent on en a besoin

2.Posté par Secou NDIONE le 20/02/2012 17:32
Tout ce que Baba AIDARA a démontré est vrai .Je me suis appuyé sur ses explications et je viens de me rendre que wade et sa bande de voyous m'ont inscrits 9 fois pour voter au canada (pourtant je n'ai reçu qu'une seule carte).
L'election est une bataille perdue d'avance ;ces meprisants bandits vont voler



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016