Dépense de vidange des véhicules à l’Assemblée Nationale : Me El Hadj Diouf révèle un détournement de près de 30 millions mensuels


Me El Hadj Diouf, qui présentait à la presse la coalition qu’il compte mettre en place en vue des élections législatives de Juillet prochain, a lâché une bombe sur la gestion du parc automobile de l’Assemblée nationale.
Le député a laissé entendre qu’il existait une surfacturation effectuée par des agents de l’Assemblée nationale sur la vidange des véhicules de l’institution.
« Il y a détournement à l’Assemblée tous les jours. Il y a des milliards qui échappent au contrôle des députés. Il y a plus de 200 véhicules à l’Assemblée. 150 véhicules des députés et le personnel, secrétaire généraux, directeur de cabinet, service de la questure etc. Et, chaque véhicule après chaque vidange facture 180.000 FCFA alors que la vidange c’est 30.000 à 40.000 Francs. Il y a une surfacturation de 150.000 Francs CFA par voiture et par mois. Multipliez moi cela mensuellement, cela fait 30 millions détournés à l’Assemblée nationale et 420 millions annuellement». 
Jeudi 25 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :