Département de Dagana : Le Dr Mame Diop, l’homme qui a déboulonné Oumar Sarr


Département de Dagana : Le Dr Mame Diop, l’homme qui a déboulonné Oumar Sarr
Depuis 1996, Oumar Sarr est l’homme fort de Dagana. Jamais une élection perdue dans la commune dont il est l’inamovible maire ! Au point de s’identifier presque à cette ville du Walo. Au point qu’on lui prête cette terrible phrase : « le jour où je perdrai une élection à Dagana, je cesserai de faire la politique ». S’il a vraiment tenu ces propos, le temps est donc venu pour lui de quitter la scène. Car, aux élections législatives de dimanche dernier, il a été battu jusque dans son bureau de vote. Un véritable camouflet pour le coordinateur national et donc n°2 du PDS et tête de liste dans le département de Dagana de la Coalition gagnante conduite par Me Abdoulaye Wade.
  L’homme qui a réussi cet authentique exploit s’appelle Amadou Mame Diop, député maire de la commune de Richard Toll. Natif de St-Louis, il y a 52 ans, ce docteur en pharmacie diplômé de l’UCAD et de l’université de Limoges en France a posé ses baluchons et ouvert une officine à Richard Toll depuis bientôt 20 années, après quelques années passées à un poste de direction dans l'industrie pharmaceutique. 
« Très proche des populations et de leurs préoccupations », il a volé au secours de bien des nécessiteux, bien avant même de tomber en politique. Tout au long de la campagne électorale ayant précédé le scrutin de dimanche, des anonymes ont tenu à témoigner du mauvais pas duquel le Dr Diop les avait tirés à un moment compliqué de leur vie. Soit en leur octroyant gracieusement des médicaments, soit en prenant en charge leurs frais d’hospitalisation, soit en payant lui-même les frais de scolarité de leurs enfants.
 C’est tout ce capital sympathie que le Dr Amadou Mame Diop récolte depuis qu’il est entré en politique en 2009. « En fait, c’est après avoir accompagné le président Macky Sall qui venait juste de sortir de sortir du PDS, lors d’une tournée dans le département de Dagana, que j’ai décidé de m’investir », a révélé, hier à la presse, le maire de Richard Toll fraîchement réélu à l’Assemblée nationale. Il a déclaré avoir alors vu en Macky Sall « un homme qui se préoccupait beaucoup du quotidien des Sénégalais ». Un peu comme lui, quoi. De nature plutôt calme et affable, il n'en décida pas moins alors de s'engager en politique et d’accompagner Macky Sall qui passait aux yeux de beaucoup à l'époque comme le porteur d'un pari fou. Pour la suite et les résultats qu’on connait. Certains ténors de l’opposition locale, à court d’arguments convaincants à lui opposer, lui ont reproché de n’être pas Walo Walo pure souche. « Je suis plus Richard-Tollois que la plupart d’entre eux. Je suis plus proche qu’eux des populations en plus de m’investir dans l’agriculture et l’aménagement agricole où je fais travailler des fils du terroir », leur a-t-il rétorqué. Pour lui, « le plus important, c’est d’avoir la confiance des populations de Richard Toll et plus généralement du département de Dagana». Ce qui ne lui a jamais fait défaut depuis le second tour de la présidentielle de 2012. « Personnellement, c’est la troisième élection que je gagne après les législatives de 2012 et locales de 2014 », s’est-il félicité.
  Mais c’est pour mieux rendre hommage au chef de l’Etat, Macky Sall qui n’a cessé de lui manifester sa confiance. Le Dr Diop, dans son humilité et sa simplicité, n’a pas oublié de noter que ces succès répétés, surtout celui des législatives, sont le fruit d’un travail d’équipe. « Les leaders dans les différentes communes du département ont abattu un travail exemplaire, au point de faire basculer dans BBY Dagana et Bokhol qui étaient aux mains du PDS et des alliés depuis de longues années ». Concernant Dagana, il a eu une mention spéciale pour Mouhamadou Makhtar Cissé, le Directeur Général de la Sénélec et Cheikh Cissé « fidèle au président de la République depuis 2012 », qui ont largement contribué à la victoire historique. Le Dr Amadou Mame Diop est également reconnaissant envers les populations et les militants de BBY qui ont permis ce coup de force de décrocher toutes les 11 communes du département de Dagana.
 Privilégiant l’action par rapport à la parole et ayant opté pour « un vrai travail de management politique », le maire de Richard Toll va désormais s’attaquer à ses grands chantiers dans sa commune d’un montant de près de 900 millions de francs (pont Sermat, adduction d’eau, nouvelle gare routière et entrée de ville). « Cependant mon plus grand projet c’est de mettre l’eau et l’électricité à la portée de tous les Richard Tollois », a-t-il soutenu hier. Et on peut lui faire confiance. Après avoir renversé le baobab Oumar Sarr à Dagana, le Dr Amadou Mame Diop peut s’autoriser tous les défis."Mame parle peu et travaille beaucoup, c'est exactement ce que nous voulons", commente un jeune Richard-Tollois dans la foulée de la victoire de dimanche.
 
Mardi 1 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :