Démission du magistrat Dème : Sidiki Kaba étale sa colère


Démission du magistrat Dème : Sidiki Kaba étale sa colère
Le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, s'est prononcé sur la démission du substitut général près la Cour d’Appel de Dakar, Ibrahima Hamidou Dème, par ailleurs, membre du Conseil supérieur de la magistrature. Une pilule difficile à avaler pour la Chancellerie. Le Garde des Sceaux ne cache pas sa colère. «On a porté le débat sur la place publique, alors que cela n'aurait pas dû être fait. Il est interdit de traiter dans les médias des sujets autres que d’ordre  technique», a rappelé le ministre, lors du vote du projet de loi portant création de l’Ordre national des experts du Sénégal (Ones). Pour lui, le magistrat Dème a failli à son obligation de réserve. Le Garde des sceaux est d'avis que les propos du magistrat démissionnaire sont une insulte pour tous les magistrats.   
En ce qui concerne d'éventuelles sanctions, le Garde des sceaux affirme que ni lui, ni le président de la République ne peut ordonner des mesures de sanction. « Le rôle du chef de l’Etat se limite à nommer. Lorsqu’un magistrat viole les règles concernant sa profession, il comparait devant le tribunal des pairs », recadre le ministre Sidiki Kaba.
Vendredi 10 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :