Démission de Yakham Mbaye de l'Apr : Révélations sur une rébellion

Yakham Mbaye a démissionné hier de l'Alliance pour la République (Apr) après avoir avalé plusieurs couleuvres. Révélations. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est un coup de la Première dame Marième Faye, manifestement abusée, après un article incendiaire de L'As.


Emmuré dans un silence depuis son départ du Gouvernement, l'ancien secrétaire d'Etat à la Communication a démissionné hier de l'Alliance pour la République (Apr) et du secrétariat exécutif national du même parti.
L'acte formalisé par Yakham Mbaye n'est que l'aboutissement d'un long processus marqué par des frustrations et pour cause. Libération peut révéler qu'à deux reprises Yakham Mbaye avait, ces derniers mois, démissionné de ses fonctions gouvernementales.
Il aura fallu l'intervention de proches du Président comme Abdoulaye Daouda Diallo ou Farba Ngom pour le faire changer d'avis. C'est dire qu'il n'a pas démissionné de l'Apr parce qu'il n'a pas été reconduit dans le gouvernement. Au contraire c'est plutôt à la suite d'un article de... L'As que le mal s'est produit.
En effet nos confrères avaient fait un papier au lendemain du remaniement pour lier la sortie du gouvernement de Yakham Mbaye- alors qu'il avait gagné à Dakar Plateau lors des législatives- à son soutien affiché à son ami de toujours, Aliou Sall, cible principale des "félons". Dans la foulée L'As accusait Marième Faye Sall d'avoir eu la peau de Yakham Mbaye.
A la suite de la parution de cet article un des plus proches collaborateurs de la Première Dame, en l’occurrence Alioune Fall, a joint cette dernière pour l’alerter et l’alarmer, en attribuant la paternité de l’article à Yakham Mbaye, qui serait sur le pied de guerre.
Aussitôt, l’épouse du Président a joint le frère de l’ancien Secrétaire d’Etat pour l’alerter et lui demander de parler à ce dernier. C’était parti pour des échanges téléphoniques qui allaient produire des clashes en série jusque tard dans la soirée.
Et la décision prise par Yakham Mbaye, hier, indigné et révolté de revoir surgir les mêmes coups bas contre sa personne. Comme ce fut le cas en 2012, date de sa première séparation avec le couple présidentiel.
Dans tous les cas, cette démission de Yakham Mbaye prouve qu'un malaise réel plane sur ce parti d'autant qu'avant lui une Thérèse Faye par exemple, militante de la première heure, avait décidé de geler ses activités. Il se susurre aussi que Benoît Sambou a mal pris le fait d'avoir été écarté du gouvernement alors qu'une Angélique Manga a été cooptée. Que penser aussi de l'entrée dans l'équipe de Ndèye Saly Dieng, épouse de Pape Dieng et amie de la Première dame, qui régnait sur les commandes d'agendas comme c'était le cas au Fongip? Une affaire sur laquelle nous reviendrons.

Libération
Lundi 11 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :