Déménagement du village du Fesman : forcing du ministère des Forces armées pour obtenir un gré à gré de 5 milliards.


Déménagement du village du Fesman : forcing du ministère des Forces armées pour obtenir un gré à gré de 5 milliards.
A quelques jours du second tour de la présidentielle, le ministère des Forces armées (sous Moustapha Sourang) avec la société Ucbs, a fait des pieds et des mains pour décrocher le marché de démantèlement  du village du Fesman évalué à 5 milliards de nos francs et ce, par entente directe donc un gré à gré. Il s'est ainsi adressé au ministère de l'Economie et des Finances qui lui a rétorqué un niet catégorique par le biais de la Direction des marchés publics (Dcmp). Le quotidien Libération dans sa livraison du jour, nous informe qu'après le refus de la Dcmp, le ministère des Forces armées a saisi l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp). A ce recours, l'Armp a opposé les raisons suivantes :  le ministère des Forces armées n'a démontré aucune circonstance irrésistible et imprévisible justifiant le recours à la procédure de l'entente directe pour assurer les prestations envisagées, nous dit le journal.
Jeudi 19 Avril 2012




1.Posté par paipis le 19/04/2012 17:58
Et après ?

2.Posté par DEUG le 20/04/2012 05:37
DEPUIS QUAND NOTRE ARMEE NATIONALE EST PRESTATAIRE DE SERVICES PRIVIES DE TOUTE FACON LE SITE DU FESMAN ETAIT SUPPSE ETRE TRANSFERE A L UCAD POURQUOI LE DEMENTELER POUR MORCELLER LES TERRES

3.Posté par douyérim le 20/04/2012 12:22
Et cela montre simplement que nous avions pas une république bananière et que les autorités ne pouvaient pas faire ce qu'elles voulaient... A force de vouloir diaboliser les gens à tout prix, vous finissez par convaincre les gens dotés de bon sens que sous Wade, un ministre ne pouvait pas signer n'importe quel marché et chacun faisait son boulot.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016