Demande de liberté pour Khalifa Sall : « Mbollo Wade » accuse la Raddho d’être le bras armé de « Manko Taxawu Senegaal »


La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho), a hier lors de sa conférence de presse, demandé une libération provisoire pour la tête de liste nationale de la coalition « Manko Taxawu Senegaal », Khalifa Ababacar Sall.
La coalition Mbollo WADE estime que la justice se doit d'agir avec bonne foi et équité.
« Il ne peut y avoir de " Trêve judiciaire " pour Monsieur Khalifa Ababacar Sall, ni pour tout autre politique dans les liens de la détention concernant des poursuites touchant les affaires publiques. Ce serait une violation grave du code électoral et de la permanence de la justice. Notre " Mbollo WADE " dénonce cette irruption de la Raddho commanditée par " Manko Taxawu Senegaal " pour faire la campagne d'un citoyen pris en flagrant délit de détournement de derniers publics » lit-on sur leur communiqué.
La Raddho ajoute la même source, a le droit de voter pour son candidat, mais, n'a pas le droit de tordre le bras à notre justice qui ne saurait souffrir d'aucun déficit de confiance de la part de ses citoyens.
Vendredi 14 Juillet 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :