Délivrance de Visas : Une inorganisation totale et un casse-tête pour les demandeurs


Délivrance de Visas : Une inorganisation totale et un casse-tête pour les demandeurs

La réciprocité du visa instauré depuis quelques mois avait suscité un espoir fou pour les Sénégalais qui y voyaient un désir de souveraineté de nos autorités. Mais la montagne semble accoucher d'une souris tant l'inorganisation est érigée en mode de gestion.


Selon un diplomate qui a requis l'anonymat, "dans les pays souverains, la question est gérée par les ministères des Affaires Étrangères et de l'Intérieur, mais au Sénégal, elle est confiée à un privé ôtant ainsi au pays un levier important."

Des infos glanées dans le milieu, il ressort que "le plus dramatique dans cette affaire est que les Services de Police, comme la DST et la DPAF qui des années auparavant s'occupaient de la délivrance du visa, n'ont pas été conviés lors des discussions et cela se répercute actuellement sur tout le processus, au grand regret des demandeurs, nous confie une source au Ministère de l'intérieur".


Il nous revient que ces tâtonnements dans la délivrance causent des torts énormes à des citoyens de certains pays surtout les étudiants issus de la Corne de l'Afrique, qui pour des raisons de classification perdent trop de temps pour l'obtention du visa. Et pourtant, des étudiants contactés nous disent qu'au moment de payer le visa sur le site de la SNEDAI, il est bien stipulé qu'une réponse leur sera envoyée dans les 15 jours, mais rien de cela n'existe dans les faits; car disent-ils " une fois l'argent encaissé, ils peuvent attendre plusieurs mois sans recevoir ce fameux courrier". Et, nos interlocuteurs de poursuivre, "si d'aventure, las d'attendre ils décident de débarquer a l'aéroport de Dakar munis de leur visa payé en ligne, ils sont expulsés manu militari au motif qu'il leur faut une approbation de la DST Sénégalaise.


Cette communauté estudiantine qui rapporte une manne financière à l'Etat, doit être privilégiée au nom de l'unité Africaine, quand on sait que ces étudiants pouvaient se rendre dans d'autres universités Africaines ou Maghrébines.

L'Etat doit revoir la gestion de cette question pour mettre à l'aise tout le monde et surtout permettre aux Ministères concernés de jouer leur rôle naturel en lieu et place d'une gestion qui est  juste d'ordre pécuniaire.

Samedi 27 Septembre 2014
Dakaractu




1.Posté par Dof Diop le 27/09/2014 11:14
Bonjour Monsieur,
Pour votre information la Snedai ne donne qu'un support technique et logistique à l'état du Senegal.
le processur du visa est géré à 100 % par la police (la DST) c'est elle qui donne les autorisation d'entrées au Sénégal ni la DPAF ni le ministere des affaires etrangeres n'a ce droit.
comme partout dans le monde il y a certains pays pour avoir le visa c'est un peu plus difficile vu la situation geopolitique de ses derniers.
chaque demande de visa est etudiée.
un etudiant qui veux venir au senegal pour ces etudes doit montrer patte blanche cad... moyens de subsistances, hebergement,inscription...
comme pour un etudiant senegalais qui voudrait aller etudier en europe
c'est aussi simple que sa
DE GRACE ARRETEZ DE DIRE N'IMPORTE QUOI!!!!!!!!! ZUUUUTTTTT!!!

2.Posté par Thiéy YALLAH le 27/09/2014 20:44
Avec le régime de "Manqué Sall", on aura tout vu.

3.Posté par laminesa le 28/09/2014 21:27
Mais cher ami,vous semblez ignorer la souffrance de ces étudiants qui comme vous le dites doivent montrer patte blanche.Pour votre gouverne allez demandez aux Instituts et Universités privées le manque à gagner.Ces etudiants pour la plupart paient l'intégralité de leur scolarité avant l'entame des Cours.La Snedai est aussi responsable que l'etat dans la mesure où sur don site les informatoons concernant le visa sont nulles et sans fondement.Le visa est une affaire de souveraineté et pour ce,doit etre gérée par la puissance publique.Il y'avait des visas avant la snedai et pourtant les gens ne se plaignaient pas autant.Donc l'aspect financier a été mis en avant au détriment d'autres considerations.Le système doit être clean pour permettre aux demandeurs de savoir dur quel pied danser.Le Senegal a toujours été une terre accueil pour tous les jeunes africains et cela doit continuer

4.Posté par lamine SAMBA NAR le 08/10/2014 20:53
CE VISA EST JUSTE POUR L ARGENT .51 EURO POUR RALENTIR LE TOURISME ET CASSER L ARTISANAT .BON AN VA PAS POLEMIQUER C EST UN CHOIX POLITIQUE .AU DIABLE LES DETAILS. AU DIABLE L ATTRACTIVITE .AU DIABLE LA COMPETITIVITE .NIUNE NIOYE SENEGAL PAR FORCE ON VA REUSSIR ON EST MEILLEURS QUE TOUS LES AUTRES CONS .AHAHAH



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016