Délit d’avortement : L’élève de 17 ans accuse son professeur d’EPS de complicité


Délit d’avortement : L’élève de 17 ans accuse son professeur d’EPS de complicité
L’idylle entre le professeur d’Eps et son élève est très compliquée. Selon l’As quotidien , En effet, C. Ndao accuse M.Ngom de complicité d’avortement. L’affaire a été mise en délibéré. Après une longue confrontation, le tribunal a condamné M. Ngom à 3 mois avec sursis, tandis  que l’élève devra répondre devant le tribunal pour mineur du délit d’avortement. C’est le 9 mars que M. Ngom  professeur au Lycée de Nganda  a été arrêté pour le délit de complicité d’avortement il a été ensuite déféré le lendemain au parquet de Kaolack. Au cours de leurs explications, l’éléve et le professeur ont reconnu avoir entretenu des relations sexuelles. Toutefois, les deux  tourtereaux se sont contredits sur l’avortement. « je n’étais même pas au courant de ce projet. Je n’étais même pas au courant de ce projet. Je ne l’ai su qu’une fois arrivé » à la gendarmerie », a soutenu l »enseignant face aux juges, niant  toute implication dans l’avortement de sa dulcinée d’élève. Pourtant, à en croire la fille c’est son amant qui lui a donné 100000 francs CFA, somme avec laquelle elle a interrompu sa grossesse chez un guérisseur en Gambie. Le tribunal a condamné le professeur d’Eps à 3 mois avec sursis. Le sort de l’élève sera scellé par le tribunal des mineurs pour délit d’avortement ...
Vendredi 24 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :