Degg moo woor demande aux auteurs de la caricature de s'excuser auprès de la communauté mouride.


Degg moo woor demande aux auteurs de la caricature de s'excuser auprès de la communauté mouride.
Il est impensable qu'un journal magazine, un hebdomadaire panafricain,  comme Jeune Afrique se met dans la provocation.Le magazine  doit proposer, selon sa ligne, une couverture de l’actualité africaine et internationale ainsi que des pistes de réflexion sur les enjeux politiques et économiques du continent. Il est regrettable que sous prétexte des libertés que l'esprit soit transposer dans un autre terrain. La communauté mouride est connue dans tous les cieux sous son esprit pacifique et sa recherche ardue de paix et de tolérance. 

Cheikh Ahmadou Bamba a toujours œuvré dans le sens du respect de l'autrui. Il invite même ses disciples de la pratique de la " KHIDMA" (être au service de l'autre pour l'amour de Dieu). 

Le journal a quitté sa trajectoire, nous ignorons les motivations mais cette agression journalistique est très maladroite et malsaine. . Les journalistes ou caricaturistes auteurs qui ont publié cette image,  doivent présenter leurs excuses à la communauté mouride. Dans le cas échéant, le Président Macky SALL doit s'autosaisir pour les faire revenir à la raison afin   qu'un tel acte ne puisse plus se reproduire. L'image en question doit être retirer du web et l'état doit  mettre en garde les internautes qui seraient tentés de les reproduire via d'autres plateformes ou portails web.

L'Afrique est un continent de valeurs et de cultures. Il est donc très mal vu  que des panafricains (ou supposés) puissent, sous leurs plumes, heurter aussi sévèrement les consciences d’honnêtes croyants.


Modou FALL
Degg moo woor

Jeudi 28 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par Tanor diouf le 29/01/2016 09:04
Merci Monsieur Fall mon Professeur.
votre commentaire est de taille.vous avez parfaitement raison.
je demande à toutes les religions de boycotter cet hebdomadaire car qui ne respecte pas sa religion ne respectera pas celle des autres. Diereudieufé Serigne Touba



Dans la même rubrique :